2016, l'année des premières

le
0
2016, l'année des premières
2016, l'année des premières

Le Portugal vient de remporter sa première compétition internationale. Comme un symbole pour cette année 2016 placée sous le signe des premières.

Cette année 2016 a été riche en émotions. Une année riche en surprises également. Mais cette année 2016, a surtout été, l'année des premières. Premier titre pour le Portugal et pour Leicester ou encore la fin de la malédiction à Cleveland. Retour sur les plus belles premières. Les Foxes sortent du bois C'est LA grosse surprise de cette année. Leicester s'est invité à la table des grands d'Europe après une saison exceptionnelle en Angleterre, juste 2 ans après son retour dans l'Elite. Après 132 ans d'existence, les Foxes décrochent le premier titre de leur histoire. C'est surtout, le 2e titre que laissent filer les grosses écuries anglaises depuis la création de la Premier League en 1992 (Blackburn en 1995). Un scénario totalement improbable, puisque au début de la saison la cote de Leicester pour remporter le titre était de 5000 contre un. Superbe. Le premier titre pour la ville de Cleveland depuis 1964 Une éternité. Alors que la ville de Cleveland possède 3 équipes dans les ligues de sports américains : Les Cavaliers en NBA, les Indians en baseball et les Browns en football américain. La ville de l'Ohio n'a pourtant plus connu le gout d'un sacre national depuis 1964. Dans un état, durement touché par les crises, le sport est devenu un refuge. Des fans toujours fidèles malgré les résultats de ses équipes. Mais la longue attente est terminée grâce à la bande de Lebron James qui a remporté la NBA en battant Golden State. Une victoire tant attendue que plus d'un million de personnes se sont rassemblées dans les rues de Cleveland pour acclamer ses champions. De looser à Héros.     Le premier tournoi de Dustin Johnson en golf Il était à un putt de remporter l'US open en 2015, mais Dustin Johnson craqua laissant son titre lui échapper. Il était l'une des plus grandes stars du golf à ne toujours pas avoir remporté le moindre Majeur. 1 an plus tard, c'est chose faite. Johnson remporte l'US open et le Bridgestone Invitational coup sur coup, 2 des plus grands tournois. Une belle revanche pour celui qui est devenu numéro 2 mondial. Le Portugal, enfin C'était une anomalie du football européen. Le Portugal, une des places fortes du football sur le vieux continent n'avait jamais gagné le moindre trophée. Coiffé au poteau par la Grèce lors de son Euro en 2004, le Portugal a pris sa revanche face à la France lors de l'Euro 2016. Sur un but d'Eder lors des prolongations. Le Portugal, première équipe à disputer 3 prolongations lors d'un seul Euro, a joué avec ses qualités : du courage, de la solidarité et du réalisme. Comme la Grèce en 2004 en somme. Le Portugal met donc fin à sa malédiction.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant