2016, année faste pour les hackers

le
0
Le montant total des gains récoltés lors de cyberattaques a dépassé, l'an dernier, les 2 500 milliards de dollars.
Le montant total des gains récoltés lors de cyberattaques a dépassé, l'an dernier, les 2 500 milliards de dollars.

2016 restera dans les annales comme une date charnière en matière de cybersécurité. L'année qui vient de s'achever aura, en effet, cumulé un nombre record de cyberattaques informatiques. « Il n'y aura pas eu une journée sans un incident majeur », confie Manuel Bissey, responsable de l'activité « risk management » chez CSC, l'une des quatre plus grandes agences mondiales spécialisées en sécurité informatique.

LIRE aussi Ces étranges hackers russes qui sèment l'effroi sur le Web

Des centaines de multinationales ont été victimes de hackages sévères ces derniers mois. Des banques nationales et des grands groupes financiers, des réseaux télécom et de la grande distribution, mais aussi des médias : tels CNN, New York Times, Boston Globe, Financial Times, The Guardian pour n'en citer que quelques-uns. Plusieurs géants du Net ont également été ciblés, parmi lesquels : Twitter, Facebook, Spotify, eBay, Reddit, AirBnB, Netflix ou encore Yahoo... Et même une candidate à la Maison-Blanche !

Montant record

Au final, selon les premiers bilans disponibles, 2 500 milliards de dollars auront été détournés en 2016 (2 350 milliards d'euros) contre 500 milliards en 2015, par le biais de cyberattaques. Une augmentation qui doit à la fois à la multiplication des attaques, mais aussi à l'envolée de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant