2016, année de stabilisation fiscale, avant les réformes de 2017

le
10
Le ministère de l'Economie et des Finances, quai de Bercy. (© DR)
Le ministère de l'Economie et des Finances, quai de Bercy. (© DR)

En dépit de deux années noires, 2012 et 2013, qui ont porté la pression fiscale à des niveaux records, aucune réforme majeure n’a été engagée dans ce domaine depuis trois ans. En 2015, l’impôt sur le revenu (IR) devrait rapporter 72 milliards d’euros, un montant en hausse de 4%. Pour l’an prochain, la loi de finances 2016 prévoit une revalorisation symbolique des tranches du barème de l’IR de 0,1%.

Concernant l’ISF, la valorisation en hausse des actifs financiers devrait permettre à l’administration fiscale de collecter 5,6 milliards d’euros en 2015, un chiffre en progression de 7% qui fait suite à une envolée de 18% en 2014.

Stratégie patrimoniale : dégager le moins de revenus possibles

Dans ce contexte, il est préférable de privilégier les enveloppes de capitalisation dans le but principal de simplifier la gestion fiscale de ses revenus, de réduire leur fiscalité et d’activer si possible le mécanisme de plafonnement de l’ISF fixé à 75% des revenus. Par conséquent, une stratégie optimale consistera à dégager le moins de revenus possibles en 2016, afin de limiter le paiement de son ISF en 2017.

Le projet de loi de finances rectificative (PLFR 2015) ne concerne que des ajustements à la marge. Le dispositif de réduction de l’ISF au titre d’une prise de participation dans une entreprise sera limité aux sociétés de petite taille et créées depuis moins de sept ans, tandis que

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • heimdal le vendredi 8 jan 2016 à 13:18

    Pas besoin d'avoir fait l'ENA pour constater que la courbe du chômage est corrélée fortement à celle des impôts (et taxes) .tant que les 6 millions de fonctionnaires et d'élus se gaveront sur le dos des salariés du privé ,il n'y aura pas de reprise de l'emploi .

  • vonvon1 le jeudi 7 jan 2016 à 22:06

    passent

  • vonvon1 le jeudi 7 jan 2016 à 22:05

    en tout cas c'est bien enclenché pour dérapper ... essence, gasoil, transport, etc... tout pour pénaliser ceux qui bossent, les taxes sur les terrains constructibles passe de 5€ le m2 à 10€ cette année, et bien d'autres, belle stabilisation

  • M415325 le jeudi 7 jan 2016 à 20:43

    Après 2017 attention le rouleau compresseur va passer par là

  • FREDTOUZ le jeudi 7 jan 2016 à 18:58

    Toujours plus de recettes fiscales pour moins de résultat.Va falloir changer de logiciel!

  • ceriz le jeudi 7 jan 2016 à 18:50

    cet enfer fiscal pour nourrir : 645000 élus de la nation ........députés pléthoriques , sénateurs inutiles etc...... qui se gavent sur le dos des cervidés français lobotomisés.

  • gael268 le jeudi 7 jan 2016 à 18:32

    c'est de l'autopersuasion...

  • M8252219 le jeudi 7 jan 2016 à 18:19

    Pour 2015 c'est promis pas d'augmentation d’impôts Manipulation linguistique ou de vocabulaire AUGMENTATION DES TAXES SUR L'ESSENCE ET LA GAS-OIL

  • fquiroga le jeudi 7 jan 2016 à 18:11

    le titre de champions du monde (de triste renommée) est conservé....l'enfer reste chaud.

  • msoulie3 le jeudi 7 jan 2016 à 18:00

    Mais comment TITRÉ " 2016 ANNEE DE STABILISATION FISCALE" , ALORS QUE LE RACKET CONTINUE !!!!!!QUELLE HONTE.