2015, année de l'explosion du marché des objets connectés portables ?

le
0
2015, année de l'explosion du marché des objets connectés portables ?
2015, année de l'explosion du marché des objets connectés portables ?

Le marché des objets connectés portables devrait réellement décoller en 2015, le lancement de l'Apple Watch agissant à la fois comme catalyseur et symbole de sa maturité, selon plusieurs intervenants réunis mardi à la conférence LeWeb près de Paris."En s'intéressant à la façon dont les nouvelles technologies ont été massivement adoptées dans le passé, nous avons relevé beaucoup de signes qui indiquent que cela va se produire l'année prochaine pour les objets connectés portables", explique à l'AFP J.P. Gownder, un analyste du cabinet de recherche Forrester.Brosse à dents, lunettes, montre, T-shirts, une étude PwC publiée en novembre soulignait qu'un Américain sur cinq possédait déjà un objet connecté portable et prévoyait d'ici deux ans un taux d'adoption similaire à celui enregistré par les tablettes.L'étude Forrester dévoilée mardi révèle elle que 68% des décideurs technologiques dans le monde affirment qu'ils représentent désormais une priorité pour leurs entreprises.Du côté des consommateurs, 45% des Américains et 32% des Européens déclarent être séduits à l?idée de posséder un "wearable"."L'écart dans le souhait d'adoption est seulement d'un an entre les Etats-Unis et l'Union européenne alors qu'il était compris entre trois et quatre ans pour les précédentes technologies, cela démontre l'attrait pour ces produits", note James McQuivey, un autre analyste de Forrester.Selon lui, d'ici douze mois 10 millions d'unités de la montre connectée d'Apple, qui doit sortir normalement en février, auront été écoulées, popularisant définitivement ce type d'objet."On voit finalement arriver un acteur majeur qui va donner une légitimité à l'ensemble du marché tout en démontrant ses possibilités", estime-t-il."Pour autant cela ne signifie pas que ce marché dynamique soit la panacée car 80% des nouveautés lancées en 2015 vont connaître l'échec", assure ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant