2014, année la plus meurtrière pour les civils depuis 2006-07 en Irak

le
0

BAGDAD, 2 janvier (Reuters) - Les violences en Irak ont fait près de 12.300 morts chez les civils en 2014, ce qui en fait l'année la plus meurtrière depuis le conflit intercommunautaire des années 2006-2007, ont fait savoir les Nations unies. La majorité de ces personnes - près de 8.500 - ont été tuées durant le second semestre, à la suite de l'offensive qui a permis en juin aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI) de s'emparer de vastes zones de l'ouest et du nord du pays, précisent les Nations unies dans un communiqué diffusé jeudi. Le groupe EI contrôle un tiers environ du territoire irakien. "Une fois de plus, l'Irakien de la rue continue de souffrir des violences et du terrorisme(...)", a déclaré Nickolay Mladenov, chef de la mission politique de l'Onu en Irak. Pour le mois de décembre 2014, l'Onu fait état de 1.101 Irakiens tués dans des actes de violence, dont 651 civils, 29 policiers et 421 autres membres des forces de sécurité. En 2013, autour de 7.820 civils avaient été tués en Irak. (Ahmed Rasheed; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant