2014, année des mini-drones?

le
0
2014, année des mini-drones?
2014, année des mini-drones?

Après la phase de l'expérimentation, 2014 pourrait être l'année où des clients commenceront à avoir régulièrement recours aux mini-drones, qui veulent se tailler une part du marché des services aériens.Ailes volantes, quadracoptères ou appareils aux formes moins futuristes, ces minuscules engins volants sans pilote ont un rôle complémentaire à jouer à côté des satellites, des avions et des hélicoptères, estime Emmanuel de Maistre, président de la Fédération française du drone civil. "La cartographie, la surveillance des pipelines, des lignes de chemin de fer ou à haute tension, l'inspection des ouvrages d'art, l'agriculture ou la sylviculture offrent un terrain de jeu énorme", dit-il. "Mais il va falloir du temps pour s'établir sur les différents marchés".Le mini-drone est plus agile et moins cher à l'heure de vol que l'avion ou l'hélicoptère. Il est plus facile à déployer qu'un satellite et, volant à basse altitude, offre une meilleure définition d'image.La ville de Lomé, au Togo, a du attendre 15 mois pour obtenir une carte par satellite complète, en raison de la couverture nuageuse, rappelle M. de Maistre. L'usage d'un drone aurait permis de réduire fortement les délais.Continent peu cartographié, l'Afrique est selon lui un marché prometteur pour les drones, d'autant qu'elle ne s'est pas encore dotée d'une réglementation contraignante.La France a été un des premiers pays à adopter en 2012 une réglementation sur l'usage des drones civils, et le premier à autoriser, à des conditions strictes, le vol "hors de vue du pilote". Résultat: c'est le pays qui compte le plus grand nombre d'opérateurs: plus de 350 enregistrés auprès de la Direction générale de l'aviation civile, devant la Grande-Bretagne qui en compte 300 et la Suède 130.Aux Etats-Unis, qui ont les plus gros constructeurs de drones militaires au monde, aucun vol commercial n'est encore autorisé. "Mais les Américains ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant