2013, croissance nulle et déficit en hausse

le
0
La Commission de Bruxelles dévoilera vendredi des chiffres catastrophiques pour la France cette année.

Encéphalogramme plat. C'est le verdict de la Commission européenne, dont les experts devraient annoncer vendredi un petit taux de croissance de 0,1%, en France en 2013. Donc bien loin du mythe des 0,8% que le gouvernement Ayrault vient justement de jeter aux orties. Sans croissance, le déficit budgétaire devrait en toute logique exploser et dériver loin des 3% promis, l'autre totem intangible du gouvernement qui vient aussi d'exploser en vol. D'après Bruxelles, le déficit sera ainsi d'au moins 3,6% à la fin de l'année.

L'exécutif préparait les esprits depuis une semaine, même si le cap à terme ne varie pas: le déficit zéro en 2017. «Nous devons réduire nos déficits et soutenir la croissance, l'un ne peut pas aller sans l'autre», a réaffirmé mercredi Jean-Marc Ayrault. Lors d'un déplacement à Clermont-Ferrand, François Hollande a de son côté tenu à rassu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant