2013, « Annus horribilis » pour Hollande

le
2
Le président ne cache pas que la croissance sera quasi nulle en 2013, et que le chômage continuera de progresser.

Préparer les esprits à l'«annus horribilis» qui s'annonce. Pour François Hollande et Jean-Marc Ayrault, qui ont déjà demandé beaucoup d'efforts aux Français ces sept derniers mois, la tâche est pour le moins ingrate. Le chef de l'État, qui annoncera la couleur solennellement au soir de ses premiers vœux radiotélévisés, le 31 décembre, a commencé à préparer le terrain ces derniers jours. Il a dégainé vendredi dernier, sur Europe 1, s'invitant pour la première fois depuis son élection dans le studio de Jean-Pierre Elkabbach pour une raison et une seule: dire la «vérité» aux Français, faire de la pédagogie sur la crise, tout en donnant des raisons d'espérer. «La vérité, c'est que nous avons eu une année 2012 très difficile. (…) L'année 2013 reste encore entachée par les choix de ces dernières années. (…) Ça va être dur pour les Français, dur pour...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dub22 le vendredi 28 déc 2012 à 08:23

    "L'année 2013 reste encore entachée par les choix de ces dernières années. (…) Ça va être dur pour les Français".Ce type est pour le moins gonflé!! L'année 2013 sera dur du fait de ses propres décisions. Le matraquage fiscal sera à son maximum et là les français (enfin ceux qui paient taxes et impôts) vont comprendre!!!!!!

  • raich2 le jeudi 27 déc 2012 à 20:25

    Préparation H" il répare aussi les fissures