2012 : les scénarios de Bertrand Delanoë

le
0
Le maire de Paris pourrait quitter l'Hôtel de Ville en cas de victoire de la gauche à la présidentielle

Pour beaucoup de ceux qui arpentent les couloirs de l'Hôtel de Ville, la chose est entendue: si la gauche l'emporte à la présidentielle l'an prochain, Bertrand Delanoë quittera la mairie pour le gouvernement, laissant la main à sa première adjointe, Anne Hidalgo. Le pronostic se fait plus définitif encore dans l'optique d'une victoire de la première secrétaire du PS, Martine Aubry, qui semble avoir la faveur de Bertrand Delanoë.

Maire socialiste de la capitale depuis 2001, il a toujours dit et répété qu'il ne briguerait pas un troisième mandat en 2014. Une question de lassitude - malgré ses dénégations -, mais aussi de refus du cumul des mandats dans le temps et dans la charge. Pas question, dans son esprit, d'imaginer reproduire le schéma d'un Jacques Chirac, qui resta maire de Paris lorsqu'il fut nommé premier ministre entre 1986 et 1988. La tentation est donc forte pour Delanoë, si cela lui était proposé, de prolonger sa vie politique à un niveau mini

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant