2012 : le PCF choisit Mélenchon à reculons

le
0
La direction nationale du PCF a apporté vendredi son soutien à la candidature de Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, mettant fin à un secret de Polichinelle qui courait depuis plusieurs mois.

«Rassurez-vous, lors des meetings, tout va très bien entre nous !» En petit comité, en revanche, Pierre Laurent n'hésite pas à tacler Jean-Luc Mélenchon. Le secrétaire national du Parti communiste français est formel: «Le meilleur candidat à la présidentielle pour le Front de gauche, c'est le Front de gauche.» Et, pour lui, quel que soit le candidat à la présidentielle, «la campagne sera collective», avec «un porte-parolat partagé, gage d'efficacité», rassemblé en un «comité national de campagne». Tous les partis qui composent le Front de gauche pourront ainsi faire entendre leur voix. Et leurs divergences, comme sur le nucléaire. On ne peut pas mieux tenter de relativiser le leadership de Mélenchon dont Pierre Laurent ne partage ni vraiment les méthodes, ni la médiatisation.

Dans un rapport présenté vendredi matin au conseil national du PCF, réuni entre vendredi et samedi, Pierre Laurent a pourtant défintivement mis la candidature de Mélenchon en pist

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant