2012 : la Droite populaire entend peser sur la campagne

le
0
Un an jour pour jour après le discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy, le collectif espère faire entendre sa voix.

À quoi la Droite populaire peut-elle servir dans la campagne de 2012 ? Ce collectif d'une quarantaine de députés UMP s'est arrogé le monopole médiatique du «retour aux fondamentaux» annoncé par le chef de l'État l'été dernier, à Grenoble. Et il compte bien inscrire dans le futur projet présidentiel des promesses qui, un an après ce fameux discours, ne sont plus qu'un lointain souvenir.

Début mars, devant la bronca au sein de la majorité, notamment dans les rangs centristes, le gouvernement a renoncé à retirer leur nationalité française aux criminels naturalisés depuis moins de dix ans qui tuent des policiers. Avec la sortie contre les Roms, c'était le passage le plus marquant du discours présidentiel. Fin mars, le Conseil constitutionnel a invalidé treize autres dispositions du texte défendu par le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant. Au final, la loi prévoit tout de même le développement de la vidéosurveillance ou encore l'instauration d'un couvre-f

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant