2012 : DSK et Aubry creusent un énorme écart sur Sarkozy

le
0
Victime de son impopularité, le chef de l'État rassemblerait seulement 36% des voix au second tour contre 64% pour le patron du FMI selon l'institut BVA. Marine Le Pen recueillerait 17% au premier tour.

Les chiffres sont implacables. À un peu plus d'un an de la présidentielle, s'il venait à se présenter, Nicolas Sarkozy serait très nettement battu par le candidat socialiste lors du second tour de l'élection. C'est l'un des enseignements du baromètre de l'institut d'études BVA pour Orange, L'Express et France Inter, publié mardi*.

À la question «Si le second tour de l'élection présidentielle avait lieu dimanche prochain» pour quel candidat «y aurait-il le plus de chance que vous votiez?», 64% des personnes exprimant des intentions de vote se prononcent en faveur de Dominique Strauss-Kahn s'il est candidat, contre 36% pour Nicolas Sarkozy. 21% n'ont pas exprimé d'intention de vote. En novembre 2010, rappelle BVA, une enquête TNS-Sofres accordait 62% des intentions de vote au directeur général du FMI, et 38% au président sortant. Dans l'hypothèse d'une candidature Aubry, 57% voteraient pour elle, au lieu de 55% dans le sondage TNS-Sofres de novembre. Nicolas Sarkoz

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant