2012 : Christine Boutin sans doute candidate

le
0
INTERVIEW - La présidente du Parti chrétien-démocrate estime que «le remaniement n'est pas la préoccupation première des Français»

Dans une interview au Figaro, l'ancienne ministre de la Ville annonce sa probable candidature à la prochaine élection présidentielle.  

LE FIGARO. - Un collectif d'associations catholiques vient d'être créé pour peser dans le débat présidentiel. Approuvez-vous cette initiative ?

Christine BOUTIN. - Que les chrétiens se réveillent dans le débat politique ne peut que me réjouir. Depuis le début du XXe siècle, au moment de la séparation de l'Église et de l'État en 1905, les catholiques ont considéré que la politique n'était pas de leur domaine. Ils se rendent compte, ayant cédé la place à des idées matérialistes, que l'homme ne doit pas être réduit à son utilité économique. C'est une très bonne nouvelle.

La visite de Nicolas Sarkozy au Vatican a-t-elle rapproché le chef de l'État de l'électorat catholique ?

Les catholiques sont heureux par principe de voir le chef de l'État rencontrer le Saint-Père. Cela dit, une rencontre ne suffit

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant