2012, année de toutes les faiblesses pour la France

le
0
INFOGRAPHIE- La croissance a été atone en 2012 : l'investissement des entreprises a plongé, la consommation a stagné.

Les chiffres de l'économie française pour 2012, publiés jeudi par l'Insee, ont fait l'effet d'une douche froide. Non seulement le PIB a reculé de 0,3 % au quatrième trimestre, bien plus que ne le prévoyaient les économistes, mais l'Institut de statistiques a révisé à la baisse les chiffres d'activité du début de l'année: le PIB a finalement reculé de 0,1 % aux premier et deuxième trimestres de l'an ­dernier.

La France aura donc connu en 2012 trois trimestres de recul de sa richesse nationale - seul le troisième trimestre a enregistré une croissance positive -, traversant une période de récession (selon la définition technique communément admise de deux trimestres consécutifs de baisse) durant la première moitié de l'année. Et au total, la croissance aura stagné en 2012 - son plus mauvais résultat depuis 2009 - après le rebond de 1,7 % e...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant