2011, une année pleine de défis pour Eurocopter

le
0
Le marché civil n'a pas vraiment redécollé et le marché militaire va souffrir de la baisse des budgets de défense en Europe. Eurocopter prévoit des livraisons en baisse de 5 % à 10 % cette année.

Contrairement aux avions de ligne, les hélicoptères n'ont pas encore tourné la page de la crise. «Sur le segment civil, l'activité sera plate en 2011 », explique Lutz Bertling, PDG d'Eurocopter, filiale d'EADS. Sur le segment militaire, elle est incertaine dans l'attente des arbitrages des ministères de la défense européens : «le marché militaire est touché par d'importantes contraintes qui pèsent sur les budgets publics », insiste le PDG.

Cette année sera encore difficile. La direction d'Eurocopter prévoit un recul de 5 à 10 % de ses livraisons qui ont atteint 527 machines en 2010 et 558 en 2009. «En ce début d'année, nous avons encore des livraisons 2011 qui ne sont pas sécurisées», avoue un haut dirigeant du groupe. De nouvelles annulations ne sont pas exclues après les quelque 50 enregistrées en 2010. Un niveau supérieur à la moyenne qui oscille entre 35 et 40 «au cours d'une année normale».

Parallèlement, les commandes nouvelles devraient stagne

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant