2011: moins de médicaments génériques vendus en France

le
7
Pour la première fois, le marché des médicaments génériques, ces copies légales et bon marché des médicaments originaux, a reculé l'an dernier en France.

614 millions de boîtes ont été vendues, contre 630 millions en 2010, indique le Gemme, le syndicat des fabricants de génériques.

Bien sûr, les génériques ont «souffert en 2011 de l'environnement de défiance par rapport au médicament en général, des nombreux déremboursements et du retrait du marché de certaines spécialités», explique ­Catherine Bourrienne-Bautista, du Gemme. En 2011, toutefois, ils auraient dû bénéficier des nombreuses pertes de brevets protégeant des médicaments de marque.

Mais un nombre croissant de médecins appose la mention NS (non substituable) sur les ordonnances. Conséquence: le taux de substitution des médicaments de marque par des génériques, qui avait commencé à décliner en 2010 après le pic de 82 % atteint en 2009, est passé «sous les 70 % en 2011», relève le Gemme. Le mouvement est dû à la pression de certains laboratoires pour contrer le recours aux génériques ainsi qu'à la crainte des personnes âgées de se tromper dans leurs médicaments si ceux-ci ne portent plus le nom de marque connu.

En valeur, toutefois, la situation est un peu différente. Le marché des génériques est en hausse de 3 %, à 2,6 milliards d'euros, en 2011, contre 0,3 % seulement pour l'ensemble des médicaments remboursables vendus en officine.

LIRE AUSSI:

» Légère baisse des prix des médicaments en vente libre

» Un médicament phare d'Ipsen déremboursé

» Les Français consomment encore trop de psychotropes

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jpguich le mercredi 8 fév 2012 à 17:20

    Lire ceci:http://blog.santelog.com/2011/09/30/generiques-une-politique-de-prix-a-la-francaise-assurance-maladie/

  • papymujo le mercredi 8 fév 2012 à 13:18

    C'est vrai qu'il est fâcheux de n'avoir jamais les mêmes boites.....

  • jpguich le mercredi 8 fév 2012 à 11:09

    Pour ce qui du lieu de fabrication, la sécurité quant à leur fabrication et composition est la même partout car les normes appliquées sont identiques et les contrôles par les autorités réguliers. Je ne fabrique ni vent des génériques mais je connais bien le sujet pour avoir participé au développement de ceux-ci. Pour plus d'info cherchez sur les sites de l'Afssaps et de la FDA les recommandations officielles. Si on refuse les génériques on doit accepter de payer plus cher sans remboursement.

  • jpguich le mercredi 8 fév 2012 à 11:05

    Pour ce qui du lieu de fabrication, la sécurité qu

  • jpguich le mercredi 8 fév 2012 à 11:04

    Cher doulos, il est totalement inexact de dire que la tolérance par rapport à l'original est de +/- 20% de principe actif (PA): la quantité de PA doit être identique à +/- 5% ce qui est la même tolérance que pour des lots différents du médicament original. Les +/- 20% dont vous parlez sont les variations statistiques tolérées pour démonter la bioéquivalence avec le produit original. Ce chiffre a été retenu par les autorités du monde entier.

  • doulos le mercredi 8 fév 2012 à 09:53

    Les generiques ne sont que de pâles copies .la tolerance par rapport à l'original est de +/- 20 % de principe actif .Medicament loterie !

  • clau1743 le mercredi 8 fév 2012 à 09:21

    Si les génériques étaient fabriques en France ils auraient sans doute plus de succès ;il y aurait plus de confiance dans leur fabrication et leur composition;