2011, l'année la plus chère pour le pétrole

le
0
INFOGRAPHIE - Le brent à Londres s'est élevé en moyenne à 111 dollars. Beaucoup plus que les 99 dollars de 2008.


L'année 2011, même si elle n'est pas tout à fait achevée, est d'ores et déjà à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire énergétique. Sur douze mois, le prix du baril à Londres enregistre tout simplement la moyenne la plus élevée de son histoire, à 111 dollars. Le chiffre vient d'être communiqué à ses clients par le Cambridge Energy Research Associates (Cera), un cabinet de recherche spécialisé dans l'énergie, à l'expertise reconnue.

Dans son rapport, le Cera rappelle que le précédent record du brent remontait à 2008, avec une moyenne fixée à 99,07 dollars. Cette année-là, au début de l'été, le baril avait enregistré une très forte poussée de fièvre, juste sous la barre des 150 dollars. Certains observateurs n'avaient alors pas hésité à parler de troisième choc pétrolier, avant un net repli des cours. En 2011, pas de record ponctuel à signaler mais une moyenne bien plus élevée au fil des mois.

Dans une volonté de mise en pers

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant