2011, année de reconquête pour Nicolas Sarkozy

le
0
À seize mois de la présidentielle, le chef de l'État entend poursuivre les réformes et retrouver la confiance des Français.

Nicolas Sarkozy n'a plus le choix. Alors qu'il reste très bas dans les sondages, l'opération reconquête qu'il entend mener en 2011 va devoir porter ses fruits, et vite. Lors de ses v½ux télévisés, vendredi soir, le chef de l'État a dévoilé ses priorités pour l'année qui vient : apparaître comme un «président protecteur», tout en poursuivant les réformes. Un doublé qu'il espère gagnant, afin de préparer le terrain à une éventuelle candidature - dont personne ne doute plus - en 2012.

Alors que l'Europe se remet difficilement de la crise, Nicolas Sarkozy a donc voulu rassurer. Contre toutes les formes d'insécurité (physique, sociale, ou liée à la mondialisation), il a tenté de se poser en bouclier : «Mon premier devoir, c'est de protéger la France», a-t-il ainsi martelé en évoquant la faillite de plusieurs pays européens qui avaient voulu «vivre au-dessus de leurs moyens». Sarkozy, qui compte sur sa présidence du G20 et G8 pour retrouver des coule

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant