200m (H) : Agnel conteste sa 3eme place, le podium suspendu

le
0

Lionel Horter, entraîneur de Yannick Agnel, a déposé un recours auprès des organisateurs des championnats de France pour contester le classement du Niçois, annoncé troisième sur les classements mais qui semble avoir touché en deuxième position sur les images. Le podium est suspendu.

Une immense sensation de flou règne autour du bassin d’Antigone à Montpellier, ce mercredi. Deux heures après la fin du 200m qui a vu la victoire de Jérémy Stravius qui n’a pas réussi à réaliser les minima pour les Jeux Olympiques, Lionel Horter, entraîneur de Yannick Agnel, a déposé un recours pour contester le classement de ce dernier. En avance sur Jordan Pothain pendant la course, le Niçois a en effet été annoncé troisième alors que les images laissent l’impression qu’il a touché le mur d’arrivée juste derrière Stravius. Les premiers classements officiels ont pourtant dévoilé le podium dans cet ordre avec Jérémy Stravius vainqueur (1’46’’18) devant Jordan Pothain (1’46’’81) et Yannick Agnel (1’46’’99).

Le DTN de la natation Jacques Favre a donc suspendu les résultats dans l’attente des conclusions d’un jury d’appel qui étudie ce problème de chronométrage. « Le podium est suspendu, il y a un jury d'appel qui va se réunir et qui va visionner un certain nombre de choses », a-t-il déclaré. L’enjeu est de taille pour Agnel. S’il était effectivement deuxième, il garderait une chance de se qualifier pour les JO de Rio. Si personne n’a réalisé les minima (1’46’’06), la proximité des chronomètres réalisés sur cette course pourrait en effet convaincre la Fédération française de natation de les repêcher. L’autre condition de qualification étant d’avoir terminé dans les deux premiers de la course.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant