2000 à 4000 camions ont défilé contre l'écotaxe, sans incidents

le
96
2000 à 4000 camions ont défilé contre l'écotaxe, sans incidents
2000 à 4000 camions ont défilé contre l'écotaxe, sans incidents

Plusieurs milliers de camions ont défilé au ralenti samedi contre l'écotaxe, dont ils réclament l'abandon, créant de sérieux ralentissements autour des grandes villes mais sans violences ni incidents. Plusieurs autoroutes ont notamment été coupées.

Le ministère de l'Intérieur a dénombré 2100 poids-lourds au pas, dont 230 rien qu'en Ile-de-France. L'Organisation des Transporteurs Routiers Européens (OTRE), à l'origine du mouvement, en a comptabilisé 4000.

Les cortèges ont convoyé vers Strasbourg, Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Lille et en Ile-de-France autour du marché de gros de Rungis (Val-de-Marne), s'arrêtant sous les portiques de la société Ecomouv installés pour la collecte de l'écotaxe - mais prenant soin de les épargner. Plus d'une centaine de poids-lourds s'étaient d'ailleurs donné rendez-vous devant le siège d'Ecomouv à Augny, dans la banlieue de Metz, «le symbole de cette taxe» pour les manifestants.

En Bretagne, où la contestation est née, 115 camions (selon la police) se sont retrouvés près des restes du portique de Lanrodec (Côtes d'Armor), détruit le 3 novembre par des manifestants, bloquant la circulation sur la RN12. A Seclin dans le Nord, les manifestants ont cassé le cadenas du portail permettant d'accéder au portique pour y accrocher une banderole «L'écotaxe, la mort du transport», selon le président de la branche régionale du syndicat.

VIDEO. Mobilisation de transporteurs en Bretagne

Peu avant 16 heures, la plupart des mouvements ont pris fin et les opérations escargot qui avaient perturbé le trafic aux abords des grandes villes étaient en cours de résorption ou totalement achevées.

L'OTRE, qui représente les petites entreprises du secteur (3.000 adhérents), était la seule à mobiliser samedi.

Retrouvez le déroulé de cette journée de mobilisation :

16 heures. Les opérations escargot prennent fin dans la plupart des régions.

14h30. Une centaine de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M352653 le dimanche 17 nov 2013 à 13:53

    Remaniement au sein du gouvernement : THOMAS FABIUS ministre du budget

  • M9095115 le dimanche 17 nov 2013 à 13:07

    Ils feraient mieux d'enlever au plus vite ces vilains portiques avant que ça se gate méchant

  • M9095115 le dimanche 17 nov 2013 à 13:06

    Hollandouille et son Zéro croit qu'ils vont continuer à plumer les Français pour faire leurs magouilles électorales.Gouvernement à 10% de satisfaits imbé.ciles

  • gorssou le dimanche 17 nov 2013 à 13:04

    Lartigue, quelles sont vos sources, car je n ai pas les memes chiffres!!

  • fgino le dimanche 17 nov 2013 à 10:05

    il ne faut pas manifester contre ce gvt si fragile !!moi je suis pour l'écotaxe et pour les manifs !! Hollande et sa clique nous enfument ...le pédalo s'en va au large, la mer est mauvaise , ils vont couler !!! c'est fait !!!

  • Urfee le dimanche 17 nov 2013 à 09:40

    Je pense que si le couple François Hollandouille- Jean Marc Blaireau continue sur sa lancée, dans quelques semaines leur côte de popularité peut devenir négative ... les étrangers vont bien se marrer !

  • M352653 le dimanche 17 nov 2013 à 08:35

    HALTE AU RACKET ORGANISE PAR NOS POLITIQUES DEPUIS 30 ANS. MAIS C'EST VRAI QUE CETTE GAUCHE GAVEE AU CVIAR ET AU FOIS GRAS A BATTU TOUT LES RECORDS. IL FAUT LES EXTERMINER UN PAR UN...... françois , au fait la fin du cumul des mandats c'est pour quand , 2018 ????dépenses de l'état Français 57% du PIB, en Allemagne 43%,chercher l'erreur

  • gorssou le dimanche 17 nov 2013 à 07:51

    Quand un patron demande a ses salaries d aller manifester, ils sont payes en heures sup? Y a pas un nigaud de routier qui peut me repondre?

  • M4328752 le dimanche 17 nov 2013 à 01:02

    Mars arrive et le changement aussi

  • M4328752 le dimanche 17 nov 2013 à 00:45

    Quel boxon et on en parle même pas