20 choses à savoir sur les qualifications de la zone Amsud

le
0
20 choses à savoir sur les qualifications de la zone Amsud
20 choses à savoir sur les qualifications de la zone Amsud

Après l'Asie, l'Afrique et l'Amérique du Nord, c'est au tour de l'Amérique du Sud d'entamer les qualifications de la Coupe du monde 2018. Au programme, le fameux mini-championnat à 10 équipes, une Copa América mais en mieux.

  • De 1934 à 1950, les premières éditions des qualifications CONMEBOL sont un véritable festival de défections et abandons malgré le calendrier déjà fixé. Ainsi, la première rencontre a eu lieu le 14 avril 1954 avec une victoire 4-0 du Paraguay contre le Chili.

  • Il faut attendre l'édition 1966 pour voir toutes les équipes de la Confédération enfin participer aux éliminatoires. Équateur et Venezuela en sont les retardataires.

  • Défaites en Bolivie et au Pérou, victoire contre la Bolivie. Au dernier match, l'Argentine accueille les Péruviens et peut encore espérer une qualif au Mondial 1970 en l'emportant. Ce sera un nul 2-2. Pour la seule et unique fois de son histoire, forfaits mis à part, l'Albiceleste ne passe pas le stade des éliminatoires.

  • Pluie de records pour le Venezuela qui doit attendre 1981 pour son premier succès, une victoire 1-0 face à la Bolivie. Dans la formule actuelle, la première victoire arrive après le 20e match... et face au même adversaire. Enfin, si elle ne se qualifie pas pour la prochaine édition, la Vinotinto sera l'équipe ayant disputé le plus de matchs de qualifs (140) sans parvenir à ses fins. Le record actuel est détenu par le Luxembourg (124).

  • À l'inverse, le Brésil va entamer seulement sa 12e campagne de qualifications, puisqu'exempté quatre fois en tant que tenant du titre et deux fois en tant que pays organisateur. Pour le moment, c'est un sans-faute. Pour le moment.

  • Conséquence d'un fait remontant aux précédents éliminatoires, le Chili est exclu de ceux de 1994. En effet, lors de Brésil-Chili, la partie est stoppée après que le gardien a soi-disant reçu un fumi. Après revisionnage des images, il s'avère que le dénommé Roberto Rojas s'est tailladé lui-même le crâne à l'aide d'un rasoir. Il sera suspendu à vie. Bien tenté.


  • Le 24 avril 1996, Marcelo Otero fut le premier buteur des qualifs nouvelle formule lors de la victoire 2-0 de l'Uruguay au Venezuela. Le second but est l'œuvre d'un ancien Grenoblois.

    [DIV…














  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant