20 choses à savoir sur le derby de Vérone

le
0

Vingt comme le nombre d'années passées depuis la première édition. Le Chievo et le Hellas réussissent à cohabiter au sein de la ville de Roméo & Juliette, mais la rivalité se renforce au fil des années.

  • Contrairement à Milan, Gênes, Turin et Rome, Vérone n'est pas préfecture de région (dans le Veneto, ce rôle revient à Venise). C'est donc la seule ville dans ce cas à pouvoir se vanter d'avoir un derby intramuros parmi l'élite.

  • D'ailleurs, cette rencontre aurait pu ne jamais en être un. En effet, pendant très longtemps, Chievo était une commune à part entière, un petit village à 4 km du centre-ville de Vérone et en dehors des murailles et portes antiques. Ce n'est qu'au 20ème siècle qu'il a été englobé par la ville de Vérone. Chievo est donc plus qu'un simple quartier. Le panneau à son entrée où y est inscrit "Commune de Vérone" est régulièrement remplacé à cause des tifosi du Hellas qui effacent le nom de la ville pour bien distinguer les deux.

  • Le tout premier derby a eu lieu en décembre 1994 lorsque le Chievo disputait la Serie B pour la première fois de son histoire. Score final 1-1 et victoire 3-1 au retour du petit poucet. A la fin de la saison, le Hellas se classe 10ème et le Chievo 12ème à 4 longueurs. Lors de trois des quatre saisons suivantes, les deux rivaux s'affrontent toujours en Serie B avec un bilan 3 succès chacun et 2 matches nul.

  • La première édition en Serie A se déroule le 18 Novembre 2001 pour le compte de la 11ème journée. le Chievo faisait ses débuts à ce niveau et se présente en tant que leader du championnat ! Mais c'est bien le Hellas qui l'emporte 3-2 après avoir pourtant été mené 2-0 !

  • L'hymne italien fut joué par une fanfare avant ce derby sur demande du maire de Vérone Michela Sironi Mariotti, qui déclara : "Ce n'est pas pour faire de la politique, je veux juste unir les personnes autour de ce derby qui doit appartenir à tout le monde."

  • Le but de l'égalisation temporaire fut l'œuvre de Salvatore Lanna pour l'un des plus jolis csc que l'on ait vu :


  • Alberto Malesani est intenable et ne se retient pas pour fêter ce succès : "Je suis fait comme ça, laissez-moi tranquille. Qu'auriez-vous fait à ma place en entendant...














  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant