2.400 ressortissants russes dans les rangs de l'EI selon le FSB

le
0

MOSCOU, 18 septembre (Reuters) - Environ 2.400 ressortissants russes combattent dans les rangs du groupe Etat islamique, a déclaré vendredi le directeur adjoint du FSB, les services de sécurité russes, cité par l'agence RIA. Sergueï Smirnov chiffre également à 3.000 le nombre de ressortissants d'Asie centrale combattant au sein de l'EI. S'adressant à des journalistes, le directeur adjoint du FSB a estimé que le problème des migrants fuyant le Proche-Orient pour rejoindre l'Europe allait probablement s'amplifier, et qu'il représentait potentiellement une "grande menace" pour la Russie. Sergueï Smirnov a déclaré que le soutien de Moscou au régime syrien de Bachar al Assad ne favorisait pas cet exode, dû selon lui "à l'expansion de l'Etat islamique dans la région". Visant les Etats-Unis, il a également estimé que des pays tentaient d'échapper à leurs obligations en matière de coopération internationale contre le terrorisme. "Il y a une certaine coopération mais pas au bon niveau, en particulier avec les Etats-Unis", a-t-il dit. Les Etats-Unis, qui mènent une coalition contre l'EI en Irak et en Syrie, se sont dits prêts jeudi à des discussions "tactiques" avec Moscou pour coordonner leurs actions militaires en Syrie et éviter les "incompréhensions". ID:nL5N11N4Z2 (Lidia Kelly; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant