2.000 policiers mobilisés pour la manifestation pour Gaza à Paris

le
11
LES ORGANISATEURS DE LA MANIFESTATION PRO-GAZA INTERDITE À PARIS RESTENT DÉTERMINÉS
LES ORGANISATEURS DE LA MANIFESTATION PRO-GAZA INTERDITE À PARIS RESTENT DÉTERMINÉS

PARIS (Reuters) - Le gouvernement a mobilisé samedi à Paris 20 unités de CRS et de gendarmes mobiles, soit environ 2.000 hommes, pour parer à tout débordement lors d'une manifestation pro-palestinienne maintenue par ses organisateurs malgré son interdiction, a-t-on appris auprès du ministère de l'Intérieur.

Ce dispositif devra notamment protéger les personnes et les lieux de culte, précise-t-on de même source.

"Si on a interdit la manifestation, c'est que nous pensons qu'il y a des risques de troubles à l'ordre public", ajoute-t-on au ministère de l'Intérieur.

Le tribunal administratif de Paris a confirmé vendredi soir cette interdiction.

Les organisateurs paraissent résolus à transformer ce défilé, qui devait initialement se dérouler entre les places de la République et de la Nation, en rassemblement statique à partir de 15h00.

Un rassemblement contre l'intervention israélienne dans la bande de Gaza, interdit mais maintenu par les mêmes organisateurs dans le quartier de Barbès, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le 19 juillet, a dégénéré en affrontements violents.

(Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • durouetl le samedi 26 juil 2014 à 15:22

    Puisqu ils persistent, il faut leur envoyer la facture, des forces de police mobilisées etde la casse qui sera faite...

  • nayara10 le samedi 26 juil 2014 à 14:30

    Qu'ils viennent en FRANCE ,on a de la place ....De l'argent pour eux et beaucoup de Mosquées..

  • 35924358 le samedi 26 juil 2014 à 14:13

    http://tsahal.fr/2014/07/09/pris-sur-le-fait-le-hamas-utilise-sa-population-en-bouclier-humain/ --- Le Hamas place ses armes et ses rampes de lancement de missiles au coeur de la population civile de Gaza. Sa stratégie ? Utiliser hommes, femmes et enfants en boucliers humains. Des passants innocents peuvent être tués en raison de l’utilisation abusive par le Hamas de ses propres civils.

  • 35924358 le samedi 26 juil 2014 à 14:09

    http://www.i24news.tv/fr/ -------- Mais pourquoi supprimer ce post qui ne fait que donner un site d’informations différentes des dépêches de l’AFP ou REUTERS ? Un peu d’ouverture d’esprit ne fera pas de mal à celui qui ne fait que le supprimer. Allez, quoi, vous pouvez vous retenir un peu : )

  • jbellet le samedi 26 juil 2014 à 14:00

    2000 policiers a la charge des contribuables que nous sommes

  • 35924358 le samedi 26 juil 2014 à 13:52

    aiki41 : parcourez le site http://tsahal.fr/ ---- Vous y apprendrez tout plein de choses intéressantes. Un peu d'ouverture ne vous fera pas de mal, n'est-ce pas ? Car, cher aiki41, vous êtes désinformé, mais cela n'est pas votre faute. vous êtes une victime de la propagande de l'Agence France Palestine.

  • 35924358 le samedi 26 juil 2014 à 13:50

    http://www.lemondejuif.info/2014/07/hamas-tire-obus-lhopital-campagne-tsahal-les-civils-palestiniens/ Et bien oui, cela change de la désinformation de l'AFP ! bonne lecture et svp, ne supprimez pas ce post. D'autres internautes aimeront certainement s'oxygéner un peu. Merci

  • raich2 le samedi 26 juil 2014 à 13:49

    Sauf si cette école n'est qu'une façade et qu'elle devient un arsenal au détriment de la vie des enfants. Mais comment parler de démocratie à des "combattants" qui n'ont qu'un seul but, détruire leur voisin.En Cisjordanie les palestiniens ont un train de vie nettement supérieur que les gazouis qui eux ont voté pour une autorité qui ne leur laisse pas le choix, être martyr ou mourir, ce qui revient au même.Voilà les conséquences et c'est triste, car la bêtise humaine a dépassé ses limites

  • aiki41 le samedi 26 juil 2014 à 13:32

    et le bombardement d'une école à Gaza, Est-ce démocratique ? Peu de voix s'élèvent contre ça, à croire que c'est justifié donc normal.

  • M5062559 le samedi 26 juil 2014 à 13:15

    Enfin un gouvernement de la France, qui plus est socialo, fait preuve de fermeté envers des organisations qui n'ont rien avoir avec l’idéal de démocratie et de liberté.