1er mai : Marine Le Pen prédit sa présence au second tour 

le
0
La présidente du Front national rêve d'un «printemps de la France» en 2012.

«Nous quittons bientôt les ténèbres. Le peuple est de retour. La France est de retour», a affirmé dimanche Marine Le Pen en conclusion du discours qu'elle a prononcé devant la statue de Jeanne d'Arc, à Paris, au terme du défilé du 1 er mai du Front national. Cette référence à la fin des «ténèbres» serait-elle une réminiscence inattendue du célèbre mot de Jack Lang évoquant l'élection de Mitterrand le 10 mai 1981 : «ce jour-là, les Français ont franchi la frontière qui sépare la nuit de la lumière» ? C'est avec une grande assurance que la présidente du parti d'extrême droite a donné rendez-vous à ses sympathisants le 1 er mai 2012, «à quelques jours du printemps de la France ».

Environ 3200 personnes étaient présentes (20.000 selon le FN).

À écouter Marine Le Pen, tout paraît simple. D'un côté, «les beaux seigneurs du savoir, les professeurs de morale publique, les experts qui se sont toujours trompés ». De l'autre, elle-même, con

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant