1er mai du FN : Gollnisch justifie l'agression de journalistes de Canal +

le , mis à jour à 00:28
14
1er mai du FN : Gollnisch justifie l'agression de journalistes de Canal +
1er mai du FN : Gollnisch justifie l'agression de journalistes de Canal +

Ils ont pour habitude de ne pas se faire que des amis dans les rassemblements du FN. Mais ce vendredi, les journalistes du «Petit journal» de Canal +, tout comme une équipe de France 5 (Lire plus bas), ont été agressés par les militants, agacés de les voir filmer les coulisses de leur hommage à Jeanne d'Arc, place de l'Opéra à Paris. Selon la chaîne cryptée, le caméraman, l'ingénieur du son et le journaliste ont été frappés puis extirpés de la foule par le service d'ordre du Front national.

Selon des images de BFMTV, le point de départ de ce moment pénible a été une dispute avec Bruno Gollnisch. Le député européen a lui-même mis la main à la pâte en tapant vers les journalistes avec son parapluie. Il leur reprochait, à coups de parapluie, d'avoir capté une conversation «privée» en pleine place de l'Opéra. Il s'en est ensuite félicité sur Twitter : «Petite leçon gratuite de déontologie...»

Les provocateurs de Canal * pratiquent le micro-perche espion. Après 30 mn., j'ai détruit l'espion. Petite leçon gratuite de déontologie...— Bruno Gollnisch (@brunogollnisch) 1 Mai 2015

VIDEO. 1er mai du FN : Gollnisch frappe des journalistes de Canal +

«L'une de nos deux équipes sur place a été prise à partie par des militants FN qui les ont frappés, notamment au dos et dans la nuque, mais ils vont bien» et «sont rentrés au bureau», a précisé quelques heures plus tard une porte-parole de Canal+. Selon elle, les trois journalistes ont été «encerclés après une interview de Bruno Gollnisch».

La chaîne a affirmé que des images de cette agression seraient diffusées dans le Petit journal de lundi, dont le FN refuse habituellement toute participation de journalistes à ses manifestations.

VIDEO. 1er mai du FN : trois journalistes de Canal+ agressés par des militants

«Quand ils prétendent qu'ils voulaient m'interviewer, c'est faux. (…) Cela faisait une heure qu'ils ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le vendredi 8 mai 2015 à 09:30

    Venez pas larmoyer sur la démocratie avec tout ce qu'on voit sans que le FN ne soit encore au pouvoir !! Nous sommes encore en régime féodal, d'ailleurs le roi, nous aurions mieux fait de le garder, la couronne Britannique, ça a quand meme une autre allure que le pitoyable que l'on voit ici, et ça rapporte, la royauté Britannique ne coute rien au royaume, elle rapporte, c'est pas beau ça ?

  • bearnhar le vendredi 8 mai 2015 à 09:26

    Votre mission à Canal pour 2017, la meme que d'hab', utiliser vos moyens télévisuels pour barrer la route au FN; Pratique ce genre de média, obeissants et tout.

  • bearnhar le vendredi 8 mai 2015 à 09:25

    Jean-648 : bah, c'est comme nos présidents lorsqu'ils font des conferences télévisées avec des journalistes triés sur le volet qui doivent leur communiquer les questions avant...Mouarf, vous trouvez pas ça drole ? Les leçons de démocratie, c'est dans tous les sens qu'il faut les distribuer dans ce pays qui n'en est pas une. Le pouvoir achète meme la presse, hallucinant n'est-il pas ?

  • froggy83 le samedi 2 mai 2015 à 22:30

    les journaleux bobos ont eu bobo, ben oui, 2 coups de parapluie pour avoir laissé traîner leurs micros jusque dans l'intimité des gens, qu'ils aillent enquêter dans les quartiers chauds où la police ne va plus, pour voir, là où un ado s'est fait tirer dessus dernièrement

  • enoriane le samedi 2 mai 2015 à 21:26

    Ce ne sont peut-être pas les meilleurs journalistes, mais la Cie Le Pen ne donne pas non plus les politiques les plus intelligents. D'ailleurs quand on attire les Femen c'est qu'il y de quoi faire venir les mouches ...

  • jean-648 le samedi 2 mai 2015 à 17:35

    Au FN les journalistes doivent filmer, et écrire ce qu'on leurs dit de filmer ou d'écrire. C'est leurs vision de la démocratie. Retour de 500 ans en arrière.

  • M467862 le samedi 2 mai 2015 à 16:43

    Comment Le FN peut il prétendre être un parti républicain quand un de ses dirigeants à de tels agissements et qu'il les justifie en étant fier de cette petite leçon. Le FN démontre qu'il est bien le parti de la haine. Et un français qui ne pense pas comme eux n'est pas un patriote. Belle leçon de démocratie. Quelle honte.

  • cavalair le samedi 2 mai 2015 à 14:59

    Vive un pays sans journalistes La dictature n'est pas loin, Mais vivre dans un pays ou les journalistes cachent la verite au peuple n'est ce pas deja une forme de dictature?

  • M363422 le samedi 2 mai 2015 à 13:32

    Quant à ce M.B. Gollnish,qu'il se prenne pour une Mary Poppins, sombrant dans l'hystérie,suite aux déboires de son "idole", de sa marginalisation aux prochaines élections,tout cela atteste de façon assez savoureuse,de "valeurs" du F.N et de son avatar,le mouvement bleu marine.

  • s.thual le samedi 2 mai 2015 à 10:13

    qu ils aillent faire leurs reportages la ou ca chauffe et qu il y a des populations a secourir en afrique par exemple , pas au chaud dans leurs tour d ivoire