1er anniversaire réussi pour 'Global Multi-Asset Income'

le
0

Schroders a organisé une conférence destinée à célébrer le 1er anniversaire du fonds Schroder ISF Global Multi-Asset Income. Cette solution d'investissement innovante, lancée par Schroders le 18 avril 2012, a franchi trois étapes importantes durant sa première année :

·         une performance nette de frais supérieure à 11%,

·         une volatilité annualisée maîtrisée à 3,6%,

·         un encours sous gestion de près de 950 millions d'euros.

Rappelons que ce fonds diversifié développe une approche patrimoniale et propose une véritable « solution intégrée » orientée sur le rendement. Sur un cycle de marché, l’essentiel de sa performance proviendra en effet des opportunités de rendement susceptibles d’être identifiées au sein d’un large éventail de classes d’actifs (actions et obligations), de régions (marchés de l’OCDE et émergents) et de secteurs. Ce véhicule est géré conjointement par Aymeric Forest et Iain Cunningham au sein de l’équipe « Multi-Asset » de Schroders. Il permet aux investisseurs d’opter soit pour la perception d’un dividende de 5% par an - payable en versements trimestriels ou mensuels - soit pour une capitalisation des revenus.

Nuno Teixeira, directeur général de Schroders France déclare:

« Nous constatons actuellement une forte demande de la part de nos clients pour des fonds générateurs d’un rendement pérenne. Compte tenu du faible niveau des rendements des obligations d’État et des spreads de crédit sur la plupart des marchés développés, les investisseurs sont de plus en plus poussés à se concentrer sur des stratégies « mono-thème », au prix d’une prise de risque parfois excessive. Le fonds Schroder ISF Global Multi-Asset Income n’est pas contraint par une référence quelconque à un indice, ni par les caractéristiques d’une classe d’actif spécifique ou d’un segment du marché (comme le high yield ou la dette émergente). Le fonds se focalise sur les opportunités de rendement offrant le meilleur couple performance/risque où qu’elles se trouvent, avec un biais qualité important et le souci d’un pilotage rigoureux du niveau de risque.»

Aymeric Forest, gérant du fonds Schroder ISF Global Multi-Asset Income, ajoute:

« Notre approche flexible nous permet de scruter un univers d’investissement large et diversifié afin de trouver les opportunités de rendement les plus intéressantes. À l’heure actuelle, nous privilégions les actions et avons augmenté notre exposition aux sociétés susceptibles de faire croitre leur dividende. Néanmoins, nous restons convaincus que le soutien des banques centrales aux marchés des obligations souveraines empêchera qu’une plus grande rotation des obligations vers les actions ne se produise. Leplan de sauvetage chypriote a servi de piqûre de rappel : l’instabilité politique et les niveaux de dette élevés restent des problèmes en Europe. Nous préférons ainsi les émetteurs fiables et nous continuons à éviter toute exposition à l’Europe périphérique, où la sensibilité au risque politique est plus importante. Nous nous focalisons autant sur la gestion du risque que sur la génération de rendement, que nous n’irons pas chercher à tout prix. »

En plus de son équipe Multi-Asset dédiée basée à Londres, Schroders s'appuie pour cette gestion sur l'expertise d'un nombre important de spécialistes des marchés d'actions et d'obligations dans ses cinq grands centres de gestion internationaux (Londres, New York, Tokyo, Singapour, Hong-Kong).
Au total, cette gestion fait appel au savoir-faire de près de 90 professionnels, gérant plus de 45 milliards d’euros en mandats « Multi-Asset » et « Portfolio Solutions ».


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant