19eme étape : " Les années Armstrong ? J'étais jeune. "

le
0
19eme étape : " Les années Armstrong ? J'étais jeune. "
19eme étape : " Les années Armstrong ? J'étais jeune. "
A 48 heures de son premier sacre sur le Tour de France, Vincenzo Nibali a passé une journée tranquille mais refuse de crier victoire. L'Italien en a également profité pour répondre aux soupçons de dopage.

Tout n'est plus qu'une question de temps pour Vincenzo Nibali. Bien protégé par ses équipiers ce vendredi jusqu'à Bergerac, le Requin de Messine n'a plus qu'à compter les heures qui le séparent des Champs-Elysées. Sans crier victoire pour autant. « Je suis un peu superstitieux. Le Premier Ministre italien m'a invité il y a quelques jours pour fêter la victoire. Je lui ai dit d'attendre la fin. Ma femme viendra à Paris avec des amis et mon fan club s'organise pour venir me voir. Je suis très heureux mais je ne me rends pas vraiment compte pour le moment », a glissé l'Italien au micro de France 2.

Régulièrement soupçonné de dopage en raison de sa large supériorité depuis le départ du Tour cette année, le leader d'Astana a balayé les comparaisons avec Lance Armstrong. « Les années Armstrong ? J'étais jeune, mais je les ai vécues. Je ne peux pas juger ce qu'il s'est passé. Il y a beaucoup de personnes qui se sont régalées de ses victoires. Ces dernières se sont senties logiquement trahies quand elles ont découvert la vérité... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant