19eme étape : L'étape-reine pour Nibali

le
0
19eme étape : L'étape-reine pour Nibali
19eme étape : L'étape-reine pour Nibali

Tenant du titre mais relégué à plus de huit minutes de Chris Froome, Vincenzo Nibali a fait preuve de panache pour aller remporter l'étape-reine de ce Tour de France, avec un col hors-catégorie et deux de 1ere catégorie au programme. L'Italien remonte à la 4eme place du général. Quintana a lui grappillé 32 secondes sur Froome.

L'ETAPE DU JOUR
L'étape-reine pour Nibali

Son attaque décisive fera peut-être jaser car elle est intervenue au moment où Chris Froome avait mis pied à terre à cause d’un problème de dérailleur, dans la Croix de Fer. Mais peu importe, Vincenzo Nibali avait déjà attaqué en début d’étape, et c’est avec panache qu’il a remporté sa première victoire sur le Tour de France cette année et repris 1’14 à Chris Froome. Complètement largué dans la montée de la Pierre-Saint-Martin, mais offensif depuis, même si cela n’a jamais payé, le Requin de Messine peut toujours rêver du podium dimanche à Paris. Mais il faudra de nouveau attaquer samedi, dans la Croix de Fer (encore) ou l’Alpe d’Huez.

Cette étape-reine du Tour de France a été très haletante, avec un groupe d’une vingtaine de coureurs qui a pris les devants dès le premier col, celui du Chaussy (1ere catégorie). Dans ce même col, surprise avec les attaques de Contador, Valverde et Nibali ! Mais Froome, malgré la perte précoce de ses équipiers, est revenu au train, dans la descente. Le gros morceau de cette étape était le col de la Croix de Fer et Pierre Rolland, sur la lancée de sa deuxième place de jeudi, a décidé de quitter le groupe de 26 joueurs pour y allé tout seul. Nibali a alors accéléré une première fois, puis une deuxième, et enfin une troisième, où il a fini par rejoindre le Français d’Europcar. Nibali et Rolland ont collaboré jusqu’à 16km de l’arrivée, dans la montée de La Toussuire, où le vainqueur du Tour 2014 a lâché le Français sans problème, pour décrocher cette victoire.

Derrière, comme il l’avait laissé entendre, Nairo Quintana a accéléré une première fois. Froome, Contador et Valverde ont suivi. Puis une deuxième fois, et seul Froome a essayé de le suivre, en vain. Le Colombien reprend finalement 32 secondes au maillot jaune, mais compte encore 2’38 de retard. Nibali profite lui de la défaillance de Geraint Thomas (37eme à 22 minutes) pour prendre la quatrième place. L’étape de demain, courte mais intense, avec deux cols hors-catégorie au programme, pourrait encore changer des positions dans le Top 10.

TOUR DE FRANCE 2015
Classement de la 19eme étape (Saint-Jean-de-Maurienne – La Toussuire-Les Sybelles - 138km) – Vendredi 24 juillet 2015

1- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) en 4h22'53 
2-
Nairo Quintana (COL/Movistar) à 44"
3- Christopher Froome (GBR/Sk) à 1'14
4- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 2'26
5- Romain Bardet (FRA/AG2R-La Mondiale) à 2'26
6- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 2'26
7- Bauke Mollema (PBS/Trek) à 2'26
8- Robert Gesink (PBS/LottoNL-Jumbo) à 2'26
9- Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo ) à 2'26
10- Samuel Sanchez (ESP/BMC) à 2'26
...
>>> Le classement complet en cliquant ici

Classement général (après 19 étapes sur 21)
1- Christopher Froome (GBR/Sky) en 78h37'34''
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 2'38''
3- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 5'25''
4- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) à 6'44''
5- Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo) à 7'56''
6-
Robert Gesink (PBS/LottoNL-Jumbo) à 8'55''
7-
Mathias Frank (SUI/IAM) à 12'39
8-
Bauke Mollema (PBS/Trek Factory Racing) à 13'22''
9-
Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) à 14'08
10- Pierre Rolland (FRA/Europcar) à 17'27
...

>>> Le classement général complet en cliquant ici

LES FRANCAIS

Pas de deuxième victoire consécutive pour les Français dans les Alpes, mais une belle quatrième et cinquième place pour Thibaut Pinot et Romain Bardet. Ils étaient six Bleus dans l’échappée matinale (Bardet, Gallopin, Rolland, Gautier, Sicard, Edet), et c’est Rolland qui s’est le plus mis en valeur en attaquant dans la Croix de Fer, mais il est tombé sur un Nibali des grands jours. Romain Bardet, qui a connu un problème mécanique dans la descente du Mollard alors qu'il tentait de revenir sur le duo Rolland-Nibali, est tout de même allé chercher le maillot à pois et se retrouve 9eme du général, à 46 secondes du 8eme, Bauke Mollema. Tout est donc encore possible pour grignoter une place. Mauvaise journée en revanche pour Warren Barguil, 30eme de l’étape à quinze minutes et désormais 14eme au général.

LA VIE DES MAILLOTS
Maillot jaune (classement général) : Christopher Froome (GBR/Sky)

Pour la première fois depuis longtemps, Chris Froome a perdu du temps sur son dauphin, mais les 32 secondes récupérées ce vendredi par Nairo Quintana ne devraient pas l’inquiéter outre-mesure. Le Britannique compte encore 2’38 alors qu’il ne reste plus qu’une étape de montagne à disputer. Sauf incident samedi, c’est bien lui qui va remporter ce Tour 2015.

Maillot vert (classement par points) : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff-Saxo)

On le l’a pas vu ce vendredi, mais Peter Sagan conserve sans problème son maillot vert, puisque les points du seul sprint intermédiaire de la journée n’ont pas été récoltés par des coureurs dangereux pour le Slovaque.

Maillot à pois (meilleur grimpeur) : Romain Bardet (AG2R-La Mondiale)

A égalité de points avec Joaquim Rodriguez, mais privé du maillot à pois car l’Espagnol était passé plus de fois en tête des cols de 2eme catégorie, Romain Bardet est allé chercher ce prestigieux maillot à la force du mollet ce vendredi. Certes, Rodriguez est passé en tête du premier col, mais il a complétement craqué dans la Croix de Fer, laissant Bardet rafler 16 points à la Croix de Fer, 2 au Mollard et 4 à la Toussuire, et prendre la tête du classement. Seul hic, Chris Froome a également pris des points, et n’en compte que trois de retard sur le Français, alors que 75 points seront distribués samedi...

Maillot blanc (meilleur jeune) : Nairo Quintana (COL/Movistar)

Il avait promis d’attaquer, il l’a fait. Nairo Quintana a terminé deuxième de l’étape et a grignoté 32 secondes à Chris Froome. A priori insuffisant pour rêver de la victoire finale, mais le podium à Paris est quasi assuré (Nibali, 4eme, est à 4’06).

Combatif de l’étape : Pierre Rolland (FRA/Europcar)

Très déçu de sa deuxième place jeudi, Pierre Rolland voulait sa revanche, et a bien cru la tenir. Le Français a attaqué dans la Croix de Fer, mais Vincenzo Nibali l’a rejoint et dépassé dans la montée de la Toussuire. Il est toutefois récompensé par un retour dans le Top 10 au général et le dossard rouge du plus combatif.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant