1995, quand le PSG terrassait FC Barcelone de Cruyjff

le
0
1995, quand le PSG terrassait FC Barcelone de Cruyjff
1995, quand le PSG terrassait FC Barcelone de Cruyjff

En mars 1995, le PSG de Luis Fernandez terrassait le FC Barcelone de Johan Cruijff en quarts de finale de Ligue des champions. Alors que les Parisiens tentent de défendre leur première place dans le groupe F mercredi, José Cobos se remémore l'exploit réalisé il y a près de 20 ans.
15 mars 1995, Parc des Princes, quart de finale retour de Ligue des champions. Le PSG reçoit le FC Barcelone de Johan Cruijff, champion d'Europe en 1992 et vice-champion la saison précédente. Face à une Dream Team certes vieillissante mais toujours compétitive, les Parisiens ont réussi à arracher un match nul précieux au Camp Nou. Pour ce match décisif, les hommes de Luis Fernandez sortent le grand jeu, mais manquent de réussite en première période : Weah, Raï, puis Ginola par deux fois trouvent les montants de Busquets en première période. Au retour des vestiaires, le capitaine catalan Bakero jette un froid dans le stade en ouvrant le score de la tête sur coup franc. Alors dos au mur, le PSG lance ses dernières forces dans la bataille : Ginola trouve encore du bois à la 67e, puis la lumière vient à la 72e.

À la réception d'un coup de pied arrêté offensif, Raï profite d'une sortie approximative du gardien du Barça pour catapulter le cuir dans les filets. Un partout, la prolongation se profile jusqu'à la 83e minute, lorsque que le Brésilien Valdo décale Guérin. L'international français a vu un espace entre Busquets et son poteau droit, il est à l'extérieur de la surface, mais tente sa chance... Peu puissante mais placée au ras du montant, la frappe du Parisien libère le stade. Le Barça ne revient pas dans le match, et Paris décroche alors sa troisième demi-finale consécutive sur la scène européenne. Le tour suivant est celui de la frustration face à un Milan AC qui semblait accessible au match aller, mais qui stoppe Paris une nouvelle fois aux portes de la finale. Simple partie remise puisque le PSG décroche sa première et unique Coupe d'Europe la saison suivante, face au Rapid Vienne en Coupe des coupes.
José Cobos : " Le Barça de 2014 est un peu plus fort "
Titulaire au poste de latéral droit lors de la double opposition contre le FC Barcelone, José Cobos en conserve un souvenir fort : " J'ai l'impression que c'était maximum il y a dix ans, j'ai même l'impression que c'était hier parce que ce sont des matchs qui marquent. D'une part à cause de mes origines, toute ma famille était venue me voir en Espagne, et d'autre part de rencontrer une équipe qui avait gagné la Champions League. " Pour l'ancien du centre de formation strasbourgeois, le match aller reste le moment le plus marquant : "C'était la première fois que j'allais au Camp Nou, c'était...



15 mars 1995, Parc des Princes, quart de finale retour de Ligue des champions. Le PSG reçoit le FC Barcelone de Johan Cruijff, champion d'Europe en 1992 et vice-champion la saison précédente. Face à une Dream Team certes vieillissante mais toujours compétitive, les Parisiens ont réussi à arracher un match nul précieux au Camp Nou. Pour ce match décisif, les hommes de Luis Fernandez sortent le grand jeu, mais manquent de réussite en première période : Weah, Raï, puis Ginola par deux fois trouvent les montants de Busquets en première période. Au retour des vestiaires, le capitaine catalan Bakero jette un froid dans le stade en ouvrant le score de la tête sur coup franc. Alors dos au mur, le PSG lance ses dernières forces dans la bataille : Ginola trouve encore du bois à la 67e, puis la lumière vient à la 72e.

À la réception d'un coup de pied arrêté offensif, Raï profite d'une sortie approximative du gardien du Barça pour catapulter le cuir dans les filets. Un partout, la prolongation se profile jusqu'à la 83e minute, lorsque que le Brésilien Valdo décale Guérin. L'international français a vu un espace entre Busquets et son poteau droit, il est à l'extérieur de la surface, mais tente sa chance... Peu puissante mais placée au ras du montant, la frappe du Parisien libère le stade. Le Barça ne revient pas dans le match, et Paris décroche alors sa troisième demi-finale consécutive sur la scène européenne. Le tour suivant est celui de la frustration face à un Milan AC qui semblait accessible au match aller, mais qui stoppe Paris une nouvelle fois aux portes de la finale. Simple partie remise puisque le PSG décroche sa première et unique Coupe d'Europe la saison suivante, face au Rapid Vienne en Coupe des coupes.
José Cobos : " Le Barça de 2014 est un peu plus fort "
Titulaire au poste de latéral droit lors de la double opposition contre le FC Barcelone, José Cobos en conserve un souvenir fort : " J'ai l'impression que c'était maximum il y a dix ans, j'ai même l'impression que c'était hier parce que ce sont des matchs qui marquent. D'une part à cause de mes origines, toute ma famille était venue me voir en Espagne, et d'autre part de rencontrer une équipe qui avait gagné la Champions League. " Pour l'ancien du centre de formation strasbourgeois, le match aller reste le moment le plus marquant : "C'était la première fois que j'allais au Camp Nou, c'était...



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant