18eme étape : Les Lacets de Montvernier, le dernier trésor

le
0
18eme étape : Les Lacets de Montvernier, le dernier trésor
18eme étape : Les Lacets de Montvernier, le dernier trésor

Pour la première fois de son histoire, le Tour de France empruntera ce jeudi les Lacets de Montvernier, à quelques encablures de Saint-Jean-de-Maurienne. Une ascension très courte mais spectaculaire qui pourrait créer d'importants écarts.

Visuellement, c’est un trésor naturel. Taillés à même la falaise, les Lacets de Montvernier offrent une photographie magnifique vue du ciel. Ce jeudi, pour la première fois de son histoire, le Tour de France arpentera les dix-huit lacets. Une trouvaille que la Grande Boucle doit à l’un de ses organisateurs, Thierry Gouvenou, tombé sous le charme de cette difficulté de plus aux abords de Saint-Jean-de-Maurienne. C’est là que sera jugée l’arrivée de la 18eme étape au départ de Gap.

Dix-huit lacets et 3,1 km d’ascension

En fin d’année dernière, lors de la présentation officielle du parcours, les images des Lacets de Montvernier avaient enchanté l’assemblée du Palais des congrès de Paris. « De loin, j’avais imaginé qu’il s’agissait d’un simple chemin facilitant la transhumance des moutons ou des bovins », raconte Thierry Gouvenou sur le road book du Tour. Située à 10 kilomètres de l’arrivée, cette ascension pourrait créer des écarts entre les favoris. Car si la montée est courte (3,1 km), la succession de virages ne permettra jamais d’avoir un adversaire dans son champ de vision. « Je pense que le coureur qui saura se ménager un avantage de quinze à vingt secondes dans l'ascension ne sera pas revu », avance Thierry Gouvenou.

Sept ascensions au programme

D’autant qu’avant d’arriver sur place, le peloton aura gravi le mythique col du Glandon, classé hors-catégorie. Sur le papier, la seule difficulté majeure de la journée. Mais cette 18eme étape ne présente quasiment pas un kilomètre de plat : trois cols classés en deuxième catégorie, et trois côtés en troisième catégorie. Un enchaînement d’effort que certains pourraient donc payer en arrivant sur Saint-Jean-de-Maurienne. Le mois dernier, le Critérium du Dauphiné a emprunté ces mêmes Lacets lors de la dernière étape entre Saint-Gervais-Mont-Blanc et Modane-Valfréjus. Christopher Froome s’était alors imposé devant Simon Yates et Rui Costa, et avait ravi le maillot jaune de leader à Tejay Van Garderen.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant