17eme étape : Le grand numéro de Simon Geschke, Contador perd du temps

le
0
17eme étape : Le grand numéro de Simon Geschke, Contador perd du temps
17eme étape : Le grand numéro de Simon Geschke, Contador perd du temps

L'Allemand Simon Geschke (Giant-Alpecin), membre de l'échappée matinale, a attaqué à 50km de l'arrivée pour remporter la 17eme étape du Tour de France, à Pra-Loup. Victime d'une chute dans la descente du col d'Allos, Alberto Contador a perdu plus de deux minutes sur les leaders.

L'ETAPE DU JOUR
Le grand numéro de Simon Geschke, Contador perd du temps

 

Pour la première fois depuis 1987, le Tour de France propose quatre étapes de haute montagne dans les Alpes. La première du quadruplé s’est déroulé ce mercredi, et on attendait une nouvelle explication entre les leaders, mais elle n’a pas vraiment eu lieu. Christopher Froome n’a quasiment pas été inquiété et termine dans le même temps que Nairo Quintana, pendant que Vincenzo Nibali perdait 15 secondes et Alberto Contador 2’17. La redoutable descente du col d’Allos, située à 22km de l’arrivée a plombé un peu plus les espoirs d’El Pistolero de monter sur le podium, puisque l’Espagnol a chuté. Dans son malheur, il a pu compter sur l’aide de Peter Sagan, présent dans l’échappée du jour, qui a pu lui donner son vélo et lui éviter de perdre encore plus de temps. Nibali a lui coincé dans la montée de Pra-Loup, montrant une fois de plus qu’il n’était pas en grande forme cette année.

Quintana avait tenté d’accélérer au sommet du col d’Allos, mais Froome est revenu sans aucun problème dans sa roue. Rendez-vous jeudi pour une nouvelle attaque, sans doute... Le Colombien a tout de même vécu une belle journée, puisque Tejay van Garderen, malade et troisième ce mercredi matin, a été contraint à l’abandon. C’est donc Alejandro Valverde, arrivé à sept secondes de Quintana et Froome qui monte sur le podium provisoire, à 59 secondes de son équipier.

Les favoris ne s’étant pas tirés la bourre, les échappés du jour en pu en profiter. 28 coureurs se sont regroupés dans la deuxième côte de la journée, vers le 40eme kilomètre. Ils ont bien collaboré, jusqu’à 50km de l’arrivée, où Simon Geschke a décidé de placer une attaque. Le coureur allemand de 29 ans, pourtant pas un véritable grimpeur, a parfaitement gravi le col d’Allos, mais Thibaut Pinot, également présent dans l’échappée, a décidé de le rejoindre. Geschke est passé seul en tête du col, et Pinot, sur le point de faire la jonction, a chuté, sans gravité, au début de la descente, l’une des plus dangereuses de France. Tétanisé, le Français n’est pas parvenu à rejoindre l’Allemand et a même été rattrapé par Talansky et Uran. Geschke s’est finalement imposé avec 32 secondes d’avance sur l’Américain, pour décrocher la plus belle victoire de sa carrière.

Classement de la 17eme étape (Digne-les-Bains – Pra Loup, 161km) – Mercredi 22 juillet 2015
1- Simon Geschke (ALL/Giant-Alpecin) en 4h12'17
2-
Andrew Talansky (USA/Cannondale-Garmin) à 32"
3- Rigoberto Uran (COL/Etixx-Quick Step) à 1'01
4- Thibaut Pinot (FRA/FDJ) à 1'36
5- Mathias Frank (SUI/IAM) à 1'40
6- Steven Kruijswijk (PBS/Lotto NL Jumbo) à 2'27
7- Nicolas Roche (IRL/Sky) à 3'02
8- Jonathan Castroviejo (ESP/Movistar) à 3'04
9- Serge Pauwels (BEL/MTN-Qhubeka) à 3'05
10- Adam Yates (GBR/Orica-GreenEdge) à 3'21
...
18- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 7'16
20- Christopher Froome (GBR/Sky) à 7'16
22- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) à 7'31
31- Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo) à 9'33
...

>>> Le classement complet en cliquant ici

Classement général (après 17 étapes sur 21)
1- Christopher Froome (GBR/Sky) en 69h06'49''
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 3'10''
3- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 4'09''
4- Geraint Thomas (GBR/Sky) à 6'34''
5-
Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo) à 6'40''
6- Robert Gesink (PBS/LottoNL-Jumbo) à 7'39''
7- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) à 8'04''
8- Mathias Frank (SUI/IAM) à 8'47
9-
Bauke Mollema (PBS/Trek Factory Racing) à 11'47''
10- Warren Barguil (FRA/Giant-Alpecin) à 13'08
...

>>> Le classement général complet en cliquant ici

LES FRANCAIS

Thibaut Pinot avait coché cette étape et a tout fait pour l’emporter, en accélérant dans le col d’Allos. Mais sa chute a tout gâché, et le leader de la FDJ n’a jamais réussi à revenir sur Geschke. Déçu de sa quatrième place, le Franc-Comtois a promis qu’il réessayerait dans les prochains jours. Chérel, Vaugrenard, Quemeneur et Edet étaient également dans l’échappée du jour, mais n’ont jamais été en mesure de jouer la victoire. Au classement général, Warren Barguil a perdu un peu de temps mais reste dans le Top 10. Tony Gallopin a lui prouvé qu’il avait perdu ses bonnes jambes du début de Tour et est tombé à la 16eme place.

LA VIE DES MAILLOTS
Maillot jaune (leader du général) : Chris Froome (Sky)

Aucun problème pour le Britannique dans cette première étape alpestre. Seul Quintana et Valls sont arrivés en même temps que lui, et personne ne lui a repris de temps. Nibali et Contador en ont même perdu, et Tejay van Garderen, troisième mercredi matin, a abandonné.

Maillot vert (classement par points) : Peter Sagan (SLQ/Tinkoff-Saxo)

Le Slovaque a essayé de s’échapper deux fois en début d’étape, en vain, mais la troisième a été la bonne. Il a collaboré avec les 22 autres coureurs de l’échappée du jour, mais n’a pu prendre « que » 15 points lors du seul sprint intermédiaire du jour, devancé par Vaugrenard et Degenkolb. Mais les autres sprinteurs étaient bien loin... Sagan a également été très utile à Alberto Contador en lui donnant son vélo dans le col d’Allos après sa chute.

Maillot à pois (meilleur grimpeur) : Chris Froome (GBR/Sky)

Rafal Majka, Serge Pauwels (deux fois) et Simon Geschke (deux fois) sont passés en tête des cinq difficultés du jour. Chris Froome n’a pas pris le moindre point ce mercredi, mais il en compte encore neuf d’avance sur Joaquim Rodriguez, soin dauphin.

Maillot blanc (meilleur jeune) : Nairo Quintana (COL/Movistar)

Seul membre du « Big Four » à être arrivé dans le même temps que Chris Froome, le Colombien a tenté d’attaquer le Britannique à 500m de la fin de la montée du col d’Allos, en vain. Il s’accroche à son maillot blanc, avec près de dix minutes d’avance sur Warren Barguil.

Combatif de l’étape : Simon Geschke (ALL/Giant-Alpecin)

L’Allemand a attaqué à 50km de l’arrivée, alors que deux grosses difficultés étaient encore au programme et qu’il n’est pas un pur grimpeur, et a remporté sa première victoire sur un grand Tour. Journée parfaite pour le Berlinois, en pleurs sur la ligne d’arrivée.

Jeudi 23 juillet 2015 : Gap – Saint-Jean-de-Maurienne (186,5km)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant