16 millions d'euros : le vrai coût des Vélib' pour les Parisiens

le
1
Image d'illustration. 
Image d'illustration. 

16 millions d'euros en 2013. C'est ce qu'ont coûté - à titre d'exemple -, les Vélib' à la mairie de Paris. Selon un rapport d'inspection que

Le Parisien s'est procuré, le contrat signé en 2007 avec JCDecaux s'est avéré être un gouffre financier. Et ce, contrairement à ce qui avait été annoncé par Bertrand Delanoë il y a neuf ans pour défendre son projet : "La société JCDecaux assume l'entretien et l'exploitation de Vélib': cela ne coûte donc pas un centime au contribuable ! Au contraire, notre collectivité percevra une redevance annuelle de 3 millions d'euros", se félicitait l'ex-maire PS de la capitale.

Alors que s'est-il passé ? L'extension du dispositif de location de vélos en banlieue a certes joué, rappelle le quotidien. Mais pas que. La Somupi, filiale de JCDecaux en charge de Vélib, aurait péché par manque de transparence des comptes, mais aussi d'engagements non honorés qui auraient contraint la mairie à mettre la main au portefeuille : "Si le recours à une société privée pour gérer le marché public laissait présager une meilleure transparence des financements, la réalité est tout autre", regrette l'inspection générale de la mairie de Paris.

Les conditions de sortie du contrat sont lacunaires

Pire, Paris sembe être pieds et poings liés avec le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8842851 il y a 3 mois

    Chacun sait que lorsqu'il s'agit de l'argent du contribuable ( ça ne coûte rien, c'est l'état qui paie ! ) nos hommes politiques ne savent pas lire un contrat..!