16 ans après, Longuet redevient ministre

le
0
De tous les conseillers politiques de Nicolas Sarkozy, Gérard Longuet a sans doute été le plus libre. Et il a continué après l'élection.

Enfin ! La nomination de Gérard Longuet, 65 ans, au ministère de la Défense - ministère régalien - vaut réparation tardive de son départ forcé du gouvernement Balladur après avoir été mis en cause, en octobre 1994, dans le cadre d'une enquête sur le financement de sa villa de Saint-Tropez. Sa démission du ministère de l'Industrie est le premier épisode de quinze ans de feuilleton judiciaire, ponctué par des relaxes et des non-lieux. Le dernier est intervenu en février 2010 dans l'affaire du financement présumé occulte du Parti républicain, qu'il a présidé de 1990 à 1995.

Blanchi de toutes les accusations pesant sur lui, Gérard Longuet a très mal pris que Nicolas Sarkozy choisisse de confier la Défense à Alain Juppé lors du précédent remaniement, le 14 novembre dernier. Le chef de l'État n'avait-il pas laissé miroiter au sénateur de la Meuse un retour au gouvernement ? Ou, à défaut, une nomination à la tête d'une grande entrep

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant