15eme étape : Greipel triple la mise

le
0
15eme étape : Greipel triple la mise
15eme étape : Greipel triple la mise

Les sprinteurs n'ont pas laissé passer une de leurs rares occasions de briller dans cette deuxième semaine du Tour de France. A ce petit jeu, Andre Greipel a une nouvelle fois fait parler sa puissance pour signer un troisième succès d'étape dans cette édition de la Grande Boucle.

L'ETAPE DU JOUR
Après la Zélande et Amiens, Greipel impose sa puissance à Valence

Le scenario des étapes « de transition » du Tour de France est quelque chose d’assez immuable. Un groupe d’échappée prend le large, une avance confortable, puis les équipes de sprinteurs prennent en main la chasse pour revenir et laisser la meute se jouer la victoire d’étape dans la dernière ligne droite, tout en puissance. Un scenario qui, en effet, a bien décrit la 15eme étape du Tour de France 2015 entre Mende et Valence. Au lendemain d’une étape où les leaders de la Grande Boucle ont tenté de s’expliquer, le peloton a senti un besoin de souffler à trois jours de l’entrée dans les Alpes, qui vont occuper quasiment toute la troisième semaine de l’épreuve.

Dès les premiers mètres de cette étape, le peloton est secoué par différentes attaques. C’est finalement un groupe de neuf coureurs qui parvient à prendre le meilleur sur un peloton mené par l’équipe Katusha d’Alexander Kristoff. Pinot (FDJ), Rogers, Sagan (Tinkoff-Saxo), Bak (Lotto-Soudal), Geschke (Giant-Alpecin), A.Yates (Orica-GreenEdge), Kwiatkowski, Trentin (Etixx-Quick Step) et Hesjedal (Cannondale-Garmin) forment la bonne échappée du jour alors qu’un groupe avec notamment Péraud (AG2R-La Mondiale) ou Mark Cavendish (Etixx-Quick Step) a été rapidement lâché. L’écart entre les neuf échappés et le peloton peine à monter au-dessus des quatre minutes en raison de l’activité des Katusha en tête de peloton.

Une nouvelle fois présent à l’avant de la course, Peter Sagan fait le nécessaire pour assurer toujours plus un maillot vert dont il est toujours plus un des favoris. Le Slovaque remporte sans grande difficulté le sprint intermédiaire d’Aubenas et reprend 15 points à Andre Greipel, qui est resté dans le peloton. Dès lors, le peloton ne va cesser d’accélérer le rythme pour revenir sur le groupe de tête. A 50km de l’arrivée, après la montée du Col de l’Escrinet, Matteo Trentin secoue le groupe de tête et prend quelques longueurs d’avance avant que Ryder Hesjedal ne parvienne à le rejoindre. Les deux coureurs continuent leur effort alors que le reste du groupe est repris par le peloton à 40km de l’arrivée.

Cette échappée a finalement pris fin à une trentaine de kilomètres de l’arrivée à Valence, ce qui n’a alors laissé plus aucun doute sur la manière dont va se jouer la victoire d’étape, au sprint. La BMC Racing se charge de mener le peloton jusqu’aux dix derniers kilomètres où deux coureurs tentent successivement leur chance en solitaire : Jan Barta (Bora-Argon 18) puis Zdenek Stybar (Etixx-Quick Step). Le vainqueur au Havre est néanmoins repris sous la flamme rouge. Alors que Guarnieri lance parfaitement Kristoff dans les 500 derniers mètres, André Greipel réédite sa performance d’Amiens et passe tout le monde au dernier moment, tout en puissance. Le « Gorille de Rostock » signe un troisième succès cette année sur le Tour devant John Degenkolb et Alexander Kristoff. Peter Sagan limite la casse avec une quatrième place. Les principaux leaders terminent bien au chaud dans le peloton cette étape sans grande difficulté.

TOUR DE FRANCE 2015
Classement de la 15eme étape (Mende-Valence - 183km) - Dimanche 19 juillet 2015
1- Andre Greipel (ALL/Lotto-Soudal) en 3h56'35''
2- John Degenkolb (ALL/Giant-Alpecin) mt
3- Alexander Kristoff (NOR/Katusha) mt
4- Peter Sagan (SLO/Tinkoff-Saxo) mt
5- Edvald Boasson Hagen (NOR/MTN-Qhubeka) mt
6- Ramunas Navardauskas (LIT/Cannondale-Garmin) mt
7- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) mt
8- Michael Matthews (AUS/Orica-GreenEdge) mt
9- Davide Cimolai (ITA/Lampre-Merida) mt
10- Florian Vachon (FRA/Bretagne-Séché Environnement) mt
...

>>> Le classement complet en cliquant ici

Classement général (après 15 étapes sur 21)
1- Christopher Froome (GBR/Sky) en 59h58'54''
2- Nairo Quintana (COL/Movistar) à 3'10''
3- Tejay Van Garderen (USA/BMC Racing) à 3'32''
4- Alejandro Valverde (ESP/Movistar) à 4'02''
5- Alberto Contador (ESP/Tinkoff-Saxo) à 4'23''
6- Geraint Thomas (GBR/Sky) à 4'54''
7- Robert Gesink (PBS/LottoNL-Jumbo) à 6'23''
8- Vincenzo Nibali (ITA/Astana) à 8'17''
9- Tony Gallopin (FRA/Lotto-Soudal) à 8'23''
10- Bauke Mollema (PBS/Trek Factory Racing) à 8'53''
...

>>> Le classement complet en cliquant ici

LES FRANCAIS

Déjà en vue, et malheureux, samedi sur la route de Mende, Thibaut Pinot a une nouvelle fois fait le pari d’aller dans l’échappée du jour. Mais sur une étape au profil bien moins propice aux baroudeurs, les chances d’un petit groupe d’aller au bout étaient faibles, voire inexistantes, malgré le talent des neuf coureurs qui ont pris la bonne échappée du jour. Une journée qui contraste avec celle de Jean-Christophe Péraud. Diminué par les chutes et leurs conséquences, le leader de l’équipe AG2R-La Mondiale a rapidement été décramponné par le peloton et a terminé le parcours dans ce qui ressemble déjà à un gruppetto avec des sprinteurs comme Mark Cavendish ou Tyler Farrar, groupe qui a concédé près de seize minutes sur la ligne d’arrivée. Côté tricolore, il faut aussi noter la belle performance du jeune sprinteur de l’équipe Cofidis, Christophe Laporte, qui a pris la septième place de l’étape alors que Florian Vachon (Bretagne-Séché Environnement) prend la dixième place du sprint massif d’arrivée.

LA VIE DES MAILLOTS

Maillot jaune (leader du général) : Christopher Froome (GBR/Sky)
Après avoir calmement répondu à l’attaque de Nairo Quintana samedi vers Mende, mais aussi avoir essuyé le courroux de certains spectateurs indélicats, le leader du Tour de France a connu une étape plus calme ce dimanche vers Valence. Un jour de repos qui n’a pas été du luxe alors que les Alpes se rapprochent très rapidement.

Maillot vert (classement par points) : Peter Sagan (SLO/Tinkoff-Saxo)
Dans un Tour de France qui ne laisse que peu de place aux sprinteurs dans ses deux derniers tiers, Peter Sagan a bien compris comment assurer son maillot vert : prendre les échappées pour marquer un maximum de points dans les sprints intermédiaires. Le Slovaque a mis à exécution cette stratégie pour le deuxième jour de suite. S’il a pris des points en cours de route, « Peto » en a laissé filer bien plus à l’arrivée, concédant 32 points à l’arrivée, contre 15 repris dans le sprint intermédiaire. Il conserve néanmoins 44 points d’avance sur Andre Greipel au classement général par points.

Maillot à pois (meilleur grimpeur) : Christopher Froome (GBR/Sky)
Avec neuf points à prendre dans cette 15eme étape, le maillot à pois de Christopher Froome n’était pas en danger, surtout que « Purito » Rodriguez, qui porte le maillot sur la route du Tour en vertu de sa deuxième place au classement, n’était pas dans l’échappée qui a marqué l’étape.

Maillot blanc (meilleur jeune) : Nairo Quintana (COL/Movistar)
Après avoir tenté sa chance samedi dans la montée finale vers Mende, Nairo Quintana a connu une journée très facile, bien au chaud dans le peloton. Son maillot blanc n’est pas inquiété, et ne le sera sans doute pas d’ici les Champs-Elysées.

Combatif de l’étape : Peter Sagan (SLO/Tinkoff-Saxo)

Dimanche 5 juillet 2015 : Bourg-de-Péage - Gap (201km)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant