154 millions d'euros pour transformer Scotland Yard en hôtel

le
0

Racheté par un homme d’affaires indien, l’emblématique siège de la police britannique accueillera ses premiers clients en 2017. L’édifice rendu célèbre notamment par les romans de Sir Conan Doyle, père de Sherlock Holmes, ou de Charles Dickens comptera 235 chambres.

Payer 10.000 livres pour passer la nuit dans un commissariat de police. Avec un trait d’humour, c’est comme cela que l’on peut imaginer l’objectif de ce chantier d’ampleur, qui prévoit de transformer de fonds en combles le siège historique de Scotland Yard de Whitehall Place, à Londres, en luxueux hôtel cinq étoiles fait de briques et de pierres rouges. Le Grand Hôtel Scotland Yard devrait ouvrir en 2017. Qui est derrière tout cela? Yusuffali Kader, un homme d’affaires de 59 ans qui est l’une des plus grosses fortunes d’Inde, et sa société d’investissements LuLu Group, basée à Abu Dhabi. Le groupe immobilier Galliard Homes avait acquis le bail dès décembre 2013.

«Le Grand Scotland Yard Hôtel sera une empreinte synonyme d’un luxe raffiné, et de prestations de services exceptionnelles», explique au Guardian Don O’Sullivan, directeur général de Galliard. «Londres est sans aucun doute l’une des villes les plus attrayantes au monde, notamment pour les touristes. Nous savons que ce projet est une vraie opportunité, et qu’il va contribuer au développement de la ville», a déclaré de son côté Yusuffali Kader à Reuters.

Un édifice rendu célèbre par la littérature

Les sept étages de cet hôtel d’environ 56.000 mètres carrés comporteront 235 chambres, plusieurs restaurants, deux bars, une bibliothèque, des salles de réunions somptueuses, et naturellement, un service de conciergerie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Adjacente à l’hôtel, une maison de style victorien devrait être rattachée à l’hôtel et être transformée en une suite de divertissement... En tout, l’hôtel emploiera environ 250 personnes.

La rénovation de ce bâtiment historique va coûter 50 millions d’euros et les travaux ont déjà commencé. L’édifice a été le quartier général de la police londonienne entre 1829 et 1890. Ensuite, elle a déménagé dans d’autres bureaux, les Norman Shaw Buildings, situés sur Victoria Embankment, à seulement 500 mètres plus au sud. On peut y voir le nom de «New Scotland Yard», inscrit sur la façade. Le siège historique de Scotland Yard a également été le théâtre d’une multitude de films, de pièces de théâtre, et d’œuvres littéraires, notamment dans les romans de Sir Conan Doyle, père de Sherlock Holmes, ou de Charles Dickens.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant