1500m (H) : Fauconnet veut " sortir les crocs "

le
0
1500m (H) : Fauconnet veut " sortir les crocs "
1500m (H) : Fauconnet veut " sortir les crocs "

Thibaut Fauconnet, lorsque l'on entame une saison olympique, qu'est-ce que cela change concernant la préparation ?Tout. On reprend plus tôt la saison déjà. Depuis que je suis sorti de la glace à Vancouver en 2010, je suis tourné vers Sotchi. L'aboutissement, il est aux Jeux, il faut être prêt ce jour-là. Sur une autre saison, on peut rater une Coupe du monde, ce n'est pas très grave, tu peux te rattraper. Là, c'est les JO, il faut sortir les crocs car tous mes concurrents ont le même rêve. Les conditions sont idéales en France pour espérer  aller chercher une médaille olympique ? Ce n'est jamais idéal, on peut toujours faire mieux. Il nous manque quelques petites choses mais quoi qu'il en soit, on va tout faire pour aller chercher la victoire. Nous ne sommes pas aux JO la fleur au fusil.

« Pour gagner il faut y croire »

N'êtes-vous pas malgré tout contraint de réaliser un exploit pour espérer aller chercher une médaille au regard des moyens mis à votre disposition ?C'est sûr que l'on dispose de moins de moyens que les autres grosses nations de short-track comme le Canada ou la Corée. Mais ça n'empêche pas que l'on puisse faire quelque chose. J'y crois vraiment, sinon je ne serais pas là. Les sports de glace ne réussissent pas vraiment aux Français (0 médailles à Turin, 0 médailles à Vancouver). Est-ce que cela ne vous met pas un peu plus de pression ?Non, pas du tout. Je ne suis pas comme ça, je n'avance pas à la menace. Je dirais que je n'ai peur de rien et j'y vais patiemment. Je vais tout faire pour être bon. Pour gagner, il faut y croire et surtout y croire plus longtemps que les autres.Il y a quelques polémiques autour de ces JO. Comment vous positionnez-vous par rapport à ça ? Je suis d'accord avec ça mais nous sommes d'abord des athlètes. Je ne déciderai jamais de boycotter moi-même les JO. D'ailleurs, je n'en ai aucune envie. Nous ne sommes que athlètes, nous ne sommes pas trop là pour parler de tout ça. Ce n'est pas mon rôle. Peut-être qu'un jour je me lancerai en politique mais pour le moment, je ne suis pas là pour parler de tout ça. J'ai un avis mais je n'ai pas envie de m'exprimer sur ces choses là.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant