14 personnes arrêtées à Singapour pour des matches truqués

le
0

LONDRES (Reuters) - La police de Singapour a annoncé mercredi avoir arrêté sur les recommandations d'Interpol 14 personnes soupçonnées d'appartenir à un réseau de corruption à l'origine de matches truqués dans le football.

"La police confirme que le chef présumé du groupe et plusieurs autres personnes faisant l'objet d'enquêtes dans d'autres juridictions font partie des personnes arrêtées", ont fait savoir la police et le Bureau d'enquête anti-corruption de Singapour dans un communiqué.

"Les autorités de Singapour ont fait un pas important dans la répression de la mafia internationale sur les matches truqués en arrêtant les principaux suspects, dont le cerveau présumé", a réagi Ronald K. Noble, le secrétaire général d'Interpol.

L'agence européenne Europol a annoncé en février avoir mis au jour un vaste réseau de corruption et dénombré au moins 380 matches truqués en Europe, dont certains comptant pour la Ligue des champions et les éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Martyn Herman; Simon Carraud pour le service français, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant