14 juillet : Sarkozy ne voit pas l'intérêt de regarder l'allocution de Hollande

le , mis à jour à 08:44
6
14 juillet : Sarkozy ne voit pas l'intérêt de regarder l'allocution de Hollande
14 juillet : Sarkozy ne voit pas l'intérêt de regarder l'allocution de Hollande

En vacances en Corse, Nicolas Sarkozy n'a pas prévu de regarder l'interview télévisée du président de la République. « Bah, pour quoi faire ? Qui se souvient d'une seule chose pertinente prononcée par François Hollande lors des précédentes interventions du 14 Juillet ? », ironise-t-on dans l'entourage du chef des Républicains. Un point de vue d'ailleurs largement répandu à droite. Comme Bruno Le Maire qui préfère être aujourd'hui sur l'étape du Tour de France au mont Ventoux : « Ce qui me frappe, c'est l'indifférence régnant autour de cette allocution. Comme si les Français avaient déjà tourné la page de son quinquennat », assène le candidat à la primaire de la droite.

 

« Comme d'habitude, on va avoir un discours totalement déconnecté des réalités, avec cet air grotesque quand il dit que tout va mieux. C'est tellement choquant et provocant », estime de son côté le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti. L'élu garde en travers de la gorge les objectifs réitérés du chef de l'Etat, l'an passé à cette même occasion, concernant la baisse du chômage. « Il va dresser le portrait d'une France qui va mieux, avec le succès de l'Euro et la belle prestation de nos Bleus. Mais l'illusion se dissipera aussi vite qu'un feu d'artifice car la nation est plongée dans une crise existentielle », diagnostique François Fillon.

 

Et ce ne sont pas les soubresauts autour de « l'affaire Macron » qui vont calmer les assauts et les piques de l'opposition. « Ce que fait Emmanuel Macron n'est pas convenable. Il se moque de tout le monde. Je ne comprends même pas comment il peut encore rester à son poste de ministre de l'Economie », s'emporte Jean-François Copé.

 

«L'impression d'une perte d'autorité complète»

 

Alors Hollande doit-il virer Macron ? « C'est son problème, je ne veux pas m'immiscer dans ce débat, mais tout ceci donne l'impression d'une perte d'autorité complète, tacle ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • phili646 il y a 5 mois

    Pas d'intérêt non plus au retour de Paul Bismuth aux affaires, on a déjà donner de 2007 à 2012 !!!! avec des résultats aussi probants que ceux de Paillasson 1er !!!!

  • xk8r il y a 5 mois

    "totalement déconnecté des réalités" c'est si vrai !!!!!!!

  • M467862 il y a 5 mois

    Sarkozy, celui qui devait aller chercher la croissance, même avec ses dents. On connait le résultat, récession sur récession et la France en faillite dixit Fillion.

  • phili646 il y a 5 mois

    Paul Bismuth n'a de leçon à donner en la matière, il a trop souvent critiquer Chirac alors qu'il était ministre. Il aurait mériter la porte !!!!

  • xk8r il y a 5 mois

    "avec cet air grotesque quand il dit que tout va mieux" j'adore !!!!!!!!

  • mlaure13 il y a 5 mois

    La droite tient la corde...bien à droite...normal...:-)))