14 juillet : les confessions du parachutiste blessé

le
0
Personne n'oubliera les images de ce parachutiste s'écrasant sur les Champs-Elysées durant le défilé du 14 juillet.Toujours hospitalisé, il raconte au figaro.fr sa mésaventure.

Crédits photo: DR.
Crédits photo: DR.

Crédits photo: DR.

Son visage blême, ses mains enserrant sa jambe endolorie, sa chute sur les Champs-Elysées, le président de la République qui vient le saluer. Les Français ne sont pas prés de les oublier. Lui non plus. «J'ai pris sur moi sur le moment mais j'ai eu mal. Très, très mal. J'ai senti qu'il ne s'agissait pas d'un simple foulure».

La voix encore affaiblie par la morphine, Jean-Michel Poulet raconte son accident de samedi dernier. Ce jour là, il fait partie de la dizaine de parachutistes de l'équipe de France militaire qui ont l'honneur de sauter devant le Président, pour clôturer le défilé du 14 juillet. Presque la routine pour cet homme de 48 ans qui a déjà effectué plus de 11.000 sauts sans le moindre problème.

Tout est bien huilé, organisé, encadré, millimétré. «Nous nous étions déjà entrainés la veille dans des conditions similaires. Il y avait déjà du vent, mais c'était faisable. Le saut en lui-même s'est d'ailleurs très bi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant