14 Juillet. La droite reproche ses «incantations» à Hollande

le , mis à jour à 15:20
4
14 Juillet. La droite reproche ses «incantations» à Hollande
14 Juillet. La droite reproche ses «incantations» à Hollande

«Incantatoire», c'est le mot qui revient dans la bouche des Républicains (ex-UMP) appelés à juger l'interview du président de la République. Qu'il se voie en «président audacieux» les fait sourire. Roger Karoutchi s'en retrouve même « complètement chamboulé », ironise le sénateur (LR) sur BFM TV. « Il faut, au plan international, un peu de réserve et de modestie. Attendons que les accords, sur la Grèce et l'Iran, soient appliqués », met en garde ce proche de Nicolas Sarkozy. Sur l'immigration, par exemple, « le président audacieux va devenir un président très pusillanime ». « La gauche n'a pas fait sa révolution mentale », sur les questions de migration et d'intégration, fustige Karoutchi.

«Tout au long de son intervention Hollande dans le commentaire et l'incantation jamais dans l'action », reproche l'un des porte-parole du parti Les Républicains, Sébastien Huyghe.

#DirectPR Tout au long de son intervention #Hollande dans le commentaire et l'incantation jamais dans l'action #14juillet— Sébastien Huyghe ‏ن (@SebastienHuyghe)— Juillet 2015

«Président audacieux», le qualificatif avait fait bondir Christian Estrosi sur son smartphone en plein entretien : «Quelle arrogance ! Le président Hollande ne vit plus dans le monde réel», a-t-il  écrit sur Twitter. 

.@fhollande s'estime courageux. Quelle arrogance! C'est désormais certain: le President #Hollande ne vit plus dans le monde réel #14juillet— Christian Estrosi (@cestrosi)— Juillet 2015

« Le président de la République a fait la démonstration, la France a fait la démonstration : quand on est capable de parler en respectant ses partenaires, on obtient un certain succès », estime au contraire, depuis Lille, le Premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis sur BFM TV.

« Finalement, le Président s'inspire d'un précepte qui en son temps avait fait florès : la politique par la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M5721895 le mardi 14 juil 2015 à 17:05

    M999 Mais si, mais si, ils oserons. C'est ça l'audace!

  • xk8r le mardi 14 juil 2015 à 16:06

    ouf il ne se représentera pas !

  • M999141 le mardi 14 juil 2015 à 15:36

    Normalement, il ne se représente pas si le chômage ne baisse pas. Petit rappel, pour vérifier que sa politique a été bonne, il faudrait que le chômage soit plus bas en fin de mandat qu'à son arrivée. La tromperie consisterait à vouloir regarder l'évolution par rapport aux sommets actuels, mais je ne crois pas qu'ils oseraient cette supercherie.

  • M940878 le mardi 14 juil 2015 à 15:08

    on sait déjà qu'il a inversé la courbe du chômage en 2013 , que demander de plus ? 30 mois au pouvoir et 22% de chômeurs en plus