14 Juillet : Hollande veut dessiner «la France des dix prochaines années»

le
64
14 Juillet : Hollande veut dessiner «la France des dix prochaines années»
14 Juillet : Hollande veut dessiner «la France des dix prochaines années»

Entre un agenda chargé et l'accident ferroviaire de Brétigny-sur-Orge, François Hollande n'a eu que peu de temps pour bûcher son interview télévisée du 14 juillet, qui sera menée par Claire Chazal et Laurent Delahousse dans les jardins de l'Elysée, quasiment à l'endroit où Raymond Depardon avait réalisé son portrait officiel. Mais le président sait déjà quel message il veut faire passer : « Il faut armer la France, lui redonner une perspective, pas simplement pour les deux prochaines années, mais pour les dix prochaines années, telle est l'ambition qu'on porte », confiait-il samedi soir en marge de la garden-party organisée chaque année à la Défense en l'honneur des troupes combattantes.

Dimanche, à 13 heures, il parlera donc du chômage dont il veut inverser la courbe d'ici la fin 2013. Mercredi, lors du Conseil, il a mis la pression sur ses ministres pour obtenir des résultats. « Il nous a dit : votre taf c'est ça, c'est la première préoccupation des Français », raconte un ministre. Plusieurs d'entre eux ont été sollicités par le secrétaire général de l'Elysée, Pierre-René Lemas, pour fournir des fiches détaillées au président.

Comme s'il se voyait à l'Elysée pour deux mandats...

Sur TF1 et France 2, Hollande évoquera aussi la réforme des retraites, sans se laisser enfermer dans le débat sur l'austérité budgétaire, critiquée jusqu'au sein du gouvernement. « Il faut sortir du débat immédiat, légitime, sur comment on finance ceci ou cela », plaide-t-il. Et d'ajouter : « J'avais fait campagne sur la jeunesse, il faut lui dire ce qu'on va faire ensemble dans les dix prochaines années ». Comme s'il se voyait à l'Elysée pour deux mandats...

Depuis plusieurs semaines, le ton monte entre ministres sur la ligne suivie par l'exécutif, mise en cause par la « bande des quatre » (Arnaud Montebourg, Cécile Duflot, Benoît Hamon et Christiane Taubira). Bon élève de la classe « hollandaise », ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cavalair le mardi 16 juil 2013 à 21:01

    le k.on il prepere les 10 prochaines annees mais dans 3 ans on s'en souviendra meme plus. Quel Charlot

  • M2614138 le lundi 15 juil 2013 à 00:20

    A mon avis il était déjà au courant Mais il fallait pas gâcher la fête. Le plus grave c que les médias tout confondus ne font plus leur travail en tout objectivité.

  • M935678 le lundi 15 juil 2013 à 00:15

    a qui doit il donner sa DÉMISSION???

  • M935678 le lundi 15 juil 2013 à 00:14

    DANS UN AN IL DEVRAIT AVOIR BEAUCOUP MOINS DE SOUTIEN POLITIQUE,JUDICIAIRE,JOURNALISTIQUE...

  • M935678 le lundi 15 juil 2013 à 00:13

    DE SA DICTATURE???

  • M935678 le lundi 15 juil 2013 à 00:12

    de la POLICE POLITIQUE???

  • M935678 le lundi 15 juil 2013 à 00:12

    a t'il parlé du PRISONNIER POLITIQUE???

  • M2614138 le lundi 15 juil 2013 à 00:08

    C était pas hollande c était son sosie le vrai hollande était de 11 h à 14h devant le buffet

  • slivo le dimanche 14 juil 2013 à 23:02

    Après avoir sorti sa boite à outils avec le succès que l'on connait, voila notre GUI.GNOL en chef qui sort ses pinceaux pour dessiner. Il devrait pourtant savoir que la majorité des Français ne peut plus le voir en peinture...

  • fbordach le dimanche 14 juil 2013 à 20:03

    Tiens l'idiot utile est sur le forum... Asinus Asinum Fricat. Décidément il est vraiment trop gland et si le seul plaisir qui lui reste c'est de poster des interventions stupides sur le forum, c'est vous dire son niveau d'intelligence. Pour son information 220000 enseignants ne sont pas en situation pédagogique en 2013, je ne vois donc pas réellement l'intérêt, autre que démagogique, d'en recruter 60000... Bon qui l'invite mercredi soir?