13,4% de radiations à Pôle Emploi en Poitou-Charentes

le
18

Les radiations de Pôle Emploi en Poitou-Charentes s'inscrivent dans le débat public sur le contrôle des chômeurs. Un débat qui s'étend au rôle de Pôle Emploi au sein du marché actuel du travail.
Les radiations de Pôle Emploi en Poitou-Charentes s'inscrivent dans le débat public sur le contrôle des chômeurs. Un débat qui s'étend au rôle de Pôle Emploi au sein du marché actuel du travail.

En plein débat sur le contrôle des chômeurs, la branche de Pôle Emploi en Poitou-Charentes a radié 523 des 3907 inscrits sur ses listes. En cause : leur manque de recherche d'emploi.

Alors que l'ensemble des statistiques de Pôle Emploi sera publié demain à l'échelle nationale, les premiers chiffres de la région Poitou-Charentes ont été révélés par l'AFP. La tendance est donnée : dans le cadre du renforcement des contrôles, environ une personne sur sept a été radiée des listes de l'établissement public.

Nouveau dispositif de contrôle des chômeurs

Expérimenté depuis septembre 2013, le nouveau dispositif de contrôle des chômeurs mis en place dans la région Poitou-Charentes a permis de repérer des abus de la part des inscrits au Pôle Emploi. 13,4% des inscrits ont ainsi été radiés pour insuffisance de recherche d'emploi. Une statistique qui doit aussi souligner que 86,6% des inscrits ont fait le nécessaire dans leurs recherches.

Le même dispositif de contrôle est également expérimenté depuis un an en Haute-Normandie, en Franche-Comté et en région PACA. Les résultats des statistiques de ces régions seront donc à suivre avec attention pour voir s'ils confirment ceux de la région Poitou-Charentes. Selon les rumeurs, le taux de radiation dans ces autres régions serait plutôt de l'ordre de 6 à 7%. De quoi raviver, chiffres à l'appui, le débat survenu ces dernières semaines sur l'élargissement de ce dispositif à l'ensemble de la France.

Le Pôle Emploi : un organe administratif désormais inadapté ?

Ces statistiques surviennent également alors que de nouvelles critiques s'élèvent contre le fonctionnement de Pôle Emploi. Pour certains, cet établissement public ayant succédé à l'ANPE ne répondrait plus aux besoins actuels du marché de l'emploi.

L'ANPE, créée en 1967, cherchait à mettre en relation les employeurs et les chercheurs d'emploi dans un contexte économique dynamique, mais où l'ensemble des annonces n'étaient pas facilement consultables. Désormais, les offres d'emplois et les conseils lors d'entretiens peuvent facilement être consultés sur internet, et le besoin d'intermédiation serait donc plus faible. Ainsi le Pôle Emploi n'aurait plus toute sa raison d'être selon certains qui soulignent par ailleurs le déficit annuel de cet organe administratif qui coûte chaque année plus de 15 milliards d'euros à l'Etat.

Attention toutefois aux raccourcis : le Pôle Emploi reste particulièrement utile pour accompagner certains chômeurs ayant besoin de conseils et de formations particulières pour retrouver un emploi. Le Pôle Emploi est en effet avant tout un organe de suivi et d'accompagnement des chercheurs d'emploi. Ces derniers font déjà en grande majorité le nécessaire  en postulant à des offres en ligne dans un contexte économique où l'embauche reste faible.

X.B.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fquiroga le mercredi 15 oct 2014 à 16:08

    Donc il faut aussi licencier 13,4% des employés du pôle emploi..........

  • fquiroga le mercredi 15 oct 2014 à 16:05

    Et dans le nouvelles règle, les fonctionnaires du pôle emploi seront licenciés s'il ne trouvent aucun chômeur à placer dans le mois.......?????

  • soulamer le mercredi 15 oct 2014 à 12:43

    Comme des vampires les fonctionnaires vous suceront jusqu'à la derniere goutte pour conserver leur privilege

  • gletemps le mercredi 15 oct 2014 à 12:31

    je pense que pour pallier à la crise qu'il faut revenir au travail obligatoire et gratuis , aller messieurs les gouvernants , il ne vous reste plus qu'a l'appliquer !

  • syjo le mercredi 15 oct 2014 à 12:23

    Ah! il est beau le socialisme!il est où le partage des richesses??En plus ces mesures ne créent pas pas un seul emploi!!Ce n'est pas en faisant disparaitre les chômeurs(des listes)que l'on crée de l'emploi.

  • salaf67 le mercredi 15 oct 2014 à 12:08

    Il aurait fallu radier en premier tout ce monde qui vient en France sachant qu'on peuty vivre sans travailler.

  • igvisor le mercredi 15 oct 2014 à 11:54

    Ils vont jamais au bout des choses, faut radier 100% des chômeurs dans toutes les régions en même temps pour afficher un taux de chômage a 0%. C'est pas crédible : SO WHAT !

  • olive84 le mercredi 15 oct 2014 à 11:53

    solution breveté aux US et importé en France... ha ces ricains toujours un coup d avance !!

  • salaf67 le mercredi 15 oct 2014 à 11:51

    Et les Djihadistes ont-ils radiés auf faut-il que ça passe dabord au parlement

  • penilope le mercredi 15 oct 2014 à 11:50

    ça a limité la hausse du chomage....les radiés ont dû trouver du travail...ou ont fait une demande de RSA...le probleme a été déplacé...