12eme étape : Nibali va jauger ses adversaires

le
0
12eme étape : Nibali va jauger ses adversaires
12eme étape : Nibali va jauger ses adversaires
Toujours en jaune après une 12eme étape sans grands soucis, Vincenzo Nibali sait que le plus dur commence pour lui et son équipe avec l'arrivée dans les Alpes ce vendredi.

« C'était une étape de plaine assez traditionnelle à la française : ici c'est toujours très difficile, avec des virages, des montées et des descentes, a reconnu Vincenzo Nibali à l'arrivée de la 12eme étape du Tour de France. Et à la fin, un sprint. Mais demain, ce sera une autre histoire. »

En effet, le Tour de France va aborder les Alpes dès ce vendredi et l'arrivée à Chamrousse. « Je n'ai pas reconnu ces ascensions dans les Alpes, mais je suis davantage inquiet sur la deuxième étape que sur la première, avoue le porteur du maillot jaune. Demain, tout le monde aura de l'énergie. Mais la suivante demandera encore plus d'efforts. Nous allons contrôler la course avec l'équipe, mais ce n'est pas facile. Je suis sûr que mes rivaux vont passer à l'attaque. D'un autre côté, si je peux aller gagner quelques secondes, j'irai. Il peut y avoir des attaques de loin, mais quoi qu'il arrive demain, le Tour ne sera pas terminé. Il faudra que j'évalue la force de mes adversaires et que j'examine toutes les situations de course. Je ne suis pas inquiet, car je sais que j'aurai le soutien de Jakob Fuglsang, Tanel Kangert et Michele Scarponi. Ils sont capables de donner beaucoup dans les montées. »

Mais ce qui inquiète aussi Vincenzo Nibali, c'est son... poids. « Je suis plutôt content de mon poids, même s'il a été difficile de l'atteindre, concède  le leader de l'équipe Astana. Mon docteur me suit de très près, il me met sur la balance et me dit 'Vincenzo, il faut que tu bosses'. C'est ce que j'ai fait. Je suis arrivé avec le même poids que j'avais en attaquant mes Tours victorieux sur la Vuelta et le Giro : 64 kilos. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant