12/12/12, «une combinaison qui ne compte pas»

le
0
INTERVIEW Mercredi 12 décembre est marqué par la présence du chiffre 12 dans le jour, le mois et l'année. Pour le numérologue Elie H. Attali, cet évènement n'est pas important et relève davantage d'un phénomène marketing.

Le Figaro - Quelle est la symbolique du chiffre 12?

Elie H. Attali - En France, comme dans beaucoup de pays latins, la superstition est d'ordre culturel. Le chiffre 12 revient beaucoup dans l'histoire et les histoires. On parle des 12 mois de l'année, des 12 apôtres, des 12 travaux d'Hercule, des 12 dieux de l'Olympe, des 12 signes du Zodiaque... La notion du 12 est également mise en relation avec l'Arcane du pendu dans le tarot marseillais, qui a une signification de spiritualité, de sacrifice, mais aussi de blocage et d'angoisse. D'un point de vue universel, chaque jour de l'année a sa résonance singulière selon la date, ce qui banalise l'évènement de mercredi. L'année prochaine par ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant