11eme journée : Le Racing s'impose à Clermont et frappe un grand coup

le
0
11eme journée : Le Racing s'impose à Clermont et frappe un grand coup
11eme journée : Le Racing s'impose à Clermont et frappe un grand coup

Le Racing 92 s'est imposé au stade Marcel-Michelin contre le leader Clermont lors de la 11eme journée du Top 14. Parfaits en défense, les Racingmen ont inscrit deux essais en seconde période grâce à Goosen et Chavancy. La fin de match a été épique. Les Franciliens prennent provisoirement la tête du classement.

Le Racing 92 a tenu jusqu’au bout et réalisé un authentique exploit. En s’imposant sur la pelouse du leader clermontois, le club francilien a marqué les esprits. Avec une équipe mixte (Carter et certains cadres ont débuté sur le banc), mais une défense souvent héroïque, les Racingmen ont marqué deux essais en seconde période pendant un temps fort. Ils ont tenu ensuite le score malgré les assauts répétés de l’ASM qui a poussé lors d’un temps de jeu qui s’est prolongé bien après la sirène. Quelle générosité. 

La défense du Racing a tenu le choc

La dernière victoire du Racing à Marcel-Michelin remontait à 1994. La disette a pris fin dimanche lors d’un Boxing Day que les Racingmen n’oublieront pas de sitôt. Sérieux et incroyablement appliqué en défense, le club francilien a repoussé toutes les offensives clermontoises en première période. En difficulté en mêlée, le Racing a fait mal en touche. S’appuyant sur le jeu au pied précis de Maxime Machenaud, les hommes de Laurent Labit et Laurent Travers sont restés au contact malgré les coups de pied de Morgan Parra (9-6). 

Clermont s’est réveillé trop tard

Après un premier acte très disputé, le Racing a saisi sa chance en convertissant un temps fort grâce à deux essais. Un de Goosen (51eme) après une mêlée bien négociée. Puis un autre de Chavancy (59eme) suite à une combinaison efficace. Le tout sans Dan Carter qui n’aura fait son entrée qu’après l’heure de jeu (63eme). Dans les cordes, Clermont a fini par réagir. Lee a sonné la révolte en perforant la défense (64eme). Les avants clermontois ont tout tenté en s’encastrant et en usant la défense francilienne. Comme lors du dernier temps de jeu qui s’est prolongé bien après la sirène (jusqu’à la 84eme). L’ASM s’est approchée à 3 mètres 50 de l’en-but, mais a été refoulée dans un ultime effort défensif des Racingmen. Le club francilien récupère même provisoirement la tête du classement. Le Racing ne pouvait pas rêver mieux. 

TOP 14 / 11EME JOURNEE
Dimanche 27 décembre 2015
Oyonnax - Stade Français : 25-12
Montpellier - Agen : 45-20
Section Paloise - La Rochelle : 15-11
Castres - Brive : 23-8
Bordeaux - Grenoble : 25-19
Clermont - Racing 92 : 16-20
Toulouse - Toulon : 21h 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant