11eme journée : Le Paris-Levallois rechute, Nanterre enchaîne

le
0
11eme journée : Le Paris-Levallois rechute, Nanterre enchaîne
11eme journée : Le Paris-Levallois rechute, Nanterre enchaîne

Après trois victoires de suite à domicile, le Paris-Levallois a renoué avec ses travers en s'inclinant face à Dijon (75-89). Dans l'autre match de la soirée, Nanterre a signé un quatrième succès de suite en championnat en s'imposant à Châlons-Reims (70-72).

Fortunes diverses ce vendredi soir pour les clubs de la région parisienne. En déplacement à Châlons-Reims, Nanterre a signé un court succès (70-72) son quatrième de suite en championnat, série qui permet à la JSF de rejoindre provisoirement le groupe formé par Chalon-sur-Saône, Strasbourg et Antibes avec un bilan de six victoires pour quatre défaites. Le tout en sachant que les Nanterriens ont un match en retard à jouer le 10 décembre au Havre. Châlons-Reims, de son côté, repasse dans un bilan négatif avec cette sixième défaite en onze matchs et reste dans le milieu de classement.

Dans l’autre match du soir, le Paris-Levallois a mis un terme à une série de trois victoires au Stade Pierre-de-Coubertin en s’inclinant largement face à Dijon (75-89) dans un match que les Dijonnais ont rapidement et facilement dominé, creusant l’écart dès les premiers instants de la rencontre pour finalement s’imposer de quatorze longueurs et avoir un bilan de six victoires pour quatre défaites également. Pour le PL, la situation n’est pas désespérée mais reste compliquée avec le club englué dans la deuxième partie du classement.

BASKET - PRO A / 11EME JOURNEE
Vendredi 4 décembre 2015
Châlons-Reims - Nanterre : 70-72
Paris-Levallois - Dijon : 75-89

Samedi 5 décembre 2015
18h00 : Chalon-sur-Saône - ASVEL
19h00 : Monaco - Le Mans
20h00 : Pau-Lacq-Orthez - Orléans
20h00 : Cholet - Le Havre
20h30 : Antibes - Limoges

Dimanche 6 décembre 2015
18h00 : Nancy - Rouen

Lundi 7 décembre 2015
20h30 : Strasbourg - Gravelines-Dunkerque

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant