11/9-Un texte autorisant à poursuivre Ryad adopté au Sénat US

le
0
    WASHINGTON, 17 mai (Reuters) - Les sénateurs américains ont 
approuvé mardi à l'unanimité une proposition de loi autorisant 
les victimes des attentats du 11 septembre 2001 et leurs proches 
à saisir la justice pour réclamer des dommages et intérêts à 
l'Arabie saoudite.  
    Barack Obama a promis d'opposer son veto en cas d'adoption 
de ce texte et Ryad, qui nie toute responsabilité dans les 
attentats, menace de céder 750 milliards de dollars d'actifs 
américains s'il entre en vigueur. Le projet doit encore être 
débattu à la Chambre des représentants. Aucune date n'a été 
fixée pour le moment.  
    "Aujourd'hui, le Sénat a dit avec force et à l'unanimité que 
les familles des victimes d'attentats terroristes devaient 
pouvoir demander des comptes à leurs auteurs, même s'il s'agit 
d'un pays, d'une nation", s'est félicité Charles Schumer, élu 
démocrate de New York, lors d'une conférence de presse.  
    Selon le républicain John Cornyn, sénateur du Texas, le 
texte ne vise pas spécifiquement l'Arabie saoudite, bien qu'une 
partie toujours classée secret-défense du rapport sur les 
attentats la mette en cause.  
    "Nous devons encore prendre connaissance des 28 pages du 
rapport sur le 11-Septembre qui n'ont pas été publiées et ce 
peut être instructif", a-t-il commenté.    
 
 (Patricia Zengerle, Jean-Philippe Lefief pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant