108 milliards d'euros à trouver pour renflouer les banques

le
0
Pour la première fois, les autorités financières européennes ont évalué les établissements de la zone en tenant compte de la perte de valeur des dettes souveraines.

Aux dernières nouvelles en provenance de Bruxelles, les banques européennes devront renforcer leur capital de 108 milliards d'euros d'ici à la fin juin 2012. C'est en tout cas le chiffre qu'ont évoqué samedi après-midi les ministres des Finances, sur la base des travaux de l'Autorité bancaire européenne, le gendarme du secteur à l'échelle de l'Union. Ce chiffre devra cependant être confirmé, vraisemblablement mercredi, sachant qu'il n'est qu'un des jalons de la «solution globale» à la crise sur laquelle les chefs d'État planchaient dimanche, avant de se retrouver dans deux jours.

Ce montant de 108 milliards d'euros répond à la fois à un cadre technique et à des arbitrages plus politiques. Techniquement, l'Autorité bancaire européenne (EBA) a fait ses calculs en partant du principe que les banques devront respecter dans huit mois l'essentiel des exigences de la nouvelle réglementation - «Bâle 3» - qui n'entrera formellement en vigueur qu'en 2019. Objectif: qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant