1000e victoire pour le Bayern, Aubameyang voit triple

le
0
1000e victoire pour le Bayern, Aubameyang voit triple
1000e victoire pour le Bayern, Aubameyang voit triple

Pour sa 1000e victoire en Bundesliga, le FC Bayern Munich a (comme à son habitude cette saison) plié son adversaire. Cette semaine, c'est Cologne qui est reparti avec quatre pions dans ses bagages. De son côté, Dortmund s'impose grâce au tandem Reus-Aubameyang, Leverkusen assure le spectacle et Gladbach ne s'arrête plus de gagner. Résultat : 31 buts en 9 matchs. Miam miam.

L'équipe du week-end : le Werder Brême

En Allemagne, il y a des équipes qui attirent la sympathie de tout le monde et qu'on n'aime pas voir galérer. Le Werder Brême en est un parfait exemple. Depuis une victoire 3-1 à Hoffenheim mi-septembre dernier, les joueurs de la Weser sont en plein désert. À Mayence, il fallait donc que ça change, du moins si Viktor Skripnik voulait garder son tablier. Et la révolte des Vert et Blanc a eu lieu, avec Anthony Ujah en chef de file. Muet depuis la victoire à Hoffenheim (justement), l'attaquant nigérian a inscrit un doublé en cinq minutes (39e, 44e) servi à deux reprises par Santiago Garcia. En fin de première période, Fin Bartels inscrira son premier but de l'année 2015, après 21 matchs de disette. Le but en fin de rencontre de Yoshinori Muto n'y changera rien : le Werder prend ses premiers points depuis cinq matchs et remonte à la 14e place. Faudra confirmer le week-end prochain face au Borussia Dortmund, en revanche...

L'homme du week-end : Arjen Robben

Il n'avait plus joué (ni marqué) en championnat depuis la 3e journée et une victoire 3-0 face au Bayer Leverkusen. Qu'importe : quand il est en forme, Robben joue, et quand il joue, il est fort. Et il marque. Les jours, les semaines, les mois, les saisons passent, et le Néerlandais est toujours aussi impossible à attraper. Face au 1. FC Cologne, c'est lui qui met les siens sur les bons rails en inscrivant le premier but du match. Le FC Bayern Munich s'impose 4-0 et remporte ainsi son 1000e match en Bundesliga. Quant à Robben, il facture désormais 75 buts (et 45 passes décisives) dans la ligue. C'est limite frustrant de voir qu'un tel joueur se blesse aussi souvent...

Le boulet du week-end : Ermin Bičakčić

Laisser ses partenaires à dix, ce n'est jamais cool,…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant